Etats-Unis: deux hommes dont un imam assassinés à New York

New YorkA New York, un imam et un de ses assistants ont été tués samedi 13 août en pleine journée, pris pour cible par un tireur isolé qui a réussi à s’enfuir. Samedi soir, la police refusait encore d’accréditer la thèse d’un assassinat en lien avec la religion des deux victimes, mais une foule de musulmans s’est réunie sur les lieux du crime pour dénoncer l’ambiance antimusulmane qui régnerait actuellement aux Etats-Unis.

Originaire du Bangladesh, l’imam Maulama Akonjee était bien connu dans ce quartier du Queens, tout à l’est de New York. En poste dans cette mosquée depuis 4 ans, les premiers témoins ont parlé d’un homme sans ennemi, respecté aussi bien par sa communauté que par les autres.

Alors a-t-il été tué parce qu’il était un dignitaire musulman ? Samedi, il venait de diriger la prière et était en tunique religieuse quand l’assaillant, surgissant de derrière, lui a tiré dessus à deux pâtés de maison de la mosquée.

Mais la police reste prudente sur le mobile du tireur, ne disposant pas encore d’éléments concrets pour expliquer ce double crime, puisqu’un proche de l’imam a aussi été abattu. Les enquêteurs espèrent en tout cas que les caméras de surveillance de la zone permettront d’identifier l’assassin.

Dans l’après-midi, quelques dizaines de musulmans, souvent originaires du Bangladesh eux aussi, ont en tout cas afflué vers le lieu du drame. Exprimant leurs peurs auprès des médias locaux, ils ont insisté sur le climat antimusulman de ces derniers mois. Et ils ont assuré que l’imam tué était lui un homme prônant toujours la paix et le dialogue.

RFI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge