[ ETUDE ] Attention aux chaussures en plastique !

Elles se portent en été à la plage ou en ville, sont de toutes les couleurs et leurs adeptes n’ont pas trouvé plus confortable. Les sabots en plastique, commercialisés par la marque Crocs ou Skechers, pourraient toutefois être cancérigènes, révèlent des tests réalisés par un laboratoire allemand pour un reportage de la télévision WDR.

«Sentir et goûter les chaussures»

Sur les dix modèles de chaussures en plastique analysés, six contenaient des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), utilisés en particulier dans les coloris noirs, qui peuvent être absorbés par la peau. Les HAP sont des substances cancérigènes qui donnent une odeur forte de plastique aux chaussures. Le laboratoire allemand conseille donc de sentir les sabots avant de les acheter: s’ils sentent fort le plastique, mieux vaut changer de paire. La chaine allemande recommande même de «goûter» les chaussures: une saveur trop sucrée révèlerait la présence de substances nocives.

D’après les analyses, les célèbres Crocs ne contiennent pas d’HAP mais ont révélé la présence de quatre dissolvants nocifs et allergènes. La marque américaine a répondu dans un communiqué que ces produits se conformaient aux normes européennes et pouvaient être portés sans risque. Même réponse du côté de Skechers, dont les sabots contiennent des HAP et des métaux lourds, selon le laboratoire qui a effectué les analyses.

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind