Euro 2016: la France balaie l’Islande et défiera l’Allemagne

équipe de France de footballL’équipe de France de football affrontera celle d’Allemagne en demi-finale de l’Euro 2016, le 7 juillet à Marseille. Les Français ont réalisé leur match le plus abouti du tournoi en balayant l’Islande 5-2, ce 3 juillet à Saint-Denis, en quart de finale.

Il aura fallu attendre les quarts de finale de l’Euro 2016 pour voir l’équipe de France de football réaliser un match plein. Et quel match ! Tout ce que les Français n’avaient pas réussi à faire depuis le début du tournoi – être constants, être efficaces en attaque, et marquer en première période – ils l’ont fait face à l’Islande, ce 3 juillet à Saint-Denis.

Les Bleus se sont tout d’abord facilité la tâche en ouvrant le score dès la 12e minute, via Olivier Giroud. Servi dans le dos des défenseurs adverses par Blaise Matuidi, l’attaquant glisse le ballon entre les jambes du gardien de but Hannes Halldorsson avec une demi-volée (1-0). Huit minutes plus tard, c’est Paul Pogba qui creuse l’écart avec un coup de tête, suite à un corner tiré par Antoine Griezmann (2-0, 20e).

Super Griezmann

Antoine Griezmann est également impliqué sur les deux buts suivants. A la 43e minute, sa remise en retrait permet à Dimitri Payet de se mettre en position de frappe. Le milieu de terrain loge le ballon au fond des filets avec son pied gauche : 3-0, 43e.

Juste avant la pause, Griezmann profite d’une passe en profondeur de Paul Pogba et d’une feinte de corps d’Olivier Giroud pour aller tromper Hannes Halldorsson. Le joueur de l’Atletico Madrid lobe le portier islandais avec un ballon piqué : 4-0, 45e.

Les Islandais ne baissent pas les bras

Cette équipe d’Islande, qui a éliminé celle d’Angleterre en huitièmes de finale ou qui a tenu tête au Portugal (demi-finaliste face au Pays de Galles) au premier tour, n’est pourtant pas devenue nulle du jour au lendemain. Elle le rappelle après la pause en réduisant le score avec un centre au premier poteau de Gylfi Sigurdsson pour Kolbeinn Sigthorsson (4-1, 56e). Mais les Bleus ne laissent pas le doute s’installer. Dans la foulée, Giroud redonne en effet quatre buts d’avance à l’équipe de France en reprenant de la tête un coup franc de Dimitri Payet (5-1, 59e).

Les Islandais poussent pour faire évoluer le score. Ils y parviennent encore une fois à la 84e minute, avec un coup de tête de Birkir Bjarnason (5-2). Peut-être ont-ils été rattrapés par l’enjeu de ce match, eux qui n’avaient jamais disputé de phase finale d’un grand tournoi ? Ou sans doute se sont-ils heurtés à des Français qui avaient bien bossé depuis leur huitième de finale poussif face aux Irlandais. Les joueurs de Didier Deschamps ont contrôlé ce dernier quart de finale en étant intelligents dans leurs offensives et en étant globalement attentifs en défense sur les phases de jeu arrêtées (les coups francs et surtout les longues touches islandaises).

De la confiance avant de défier l’Allemagne

Bref, c’est une soirée presque idéale, si l’on exclut quelques errements en fin de partie. Ce résultat leur permet de prendre confiance avant la demi-finale face à l’Allemagne, le 7 juillet à Marseille. Car les Bleus sont certes enfin rentrés de plain-pied dans cet Euro 2016. Mais, après avoir joué face à la Roumanie, l’Albanie, la Suisse, l’Irlande et l’Islande, les vraies difficultés commenceront pour eux, jeudi, face aux champions du monde en titre.

EURO 2016: LES DEMI-FINALES

Portugal – Pays de Galles
, le mercredi 6 juillet à 19h TU à Lyon
Allemagne – France, le jeudi 7 juillet à 19h TU à Marseille

La finale de l’Euro 2016 aura lieu le dimanche 10 juillet à 19h TU à Saint-Denis

Par David Kalfa

Source: RFI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge