Peine de mort en Gambie : les «péchés» qui ont emporté les deux Sénégalais

Deux Sénégalais, Tabara Samba et Djibril Bâ, font partie des neuf personnes exécutées en Gambie. La dame Tabara Baba a été tuée pour avoir assassiné son mari Ibrahima Niang à Jeshwang, une localité de la Gambie. Parce que son mari avait pris une deuxième épouse, Tabara Samba lui a versé de l’huile chaude, occasionnant ainsi sa mort. Arrêtée, elle a été jugée, déclarée coupable d’assassinat et condamnée à mort le 26 septembre 2007. L’appel qu’elle a formulé devant la Haute Cour de la Gambie a été rejeté.

Quant à Djibril Bah, il a été inculpé pour l’assassinat de Ndiouga Samba, son compatriote sénégalais. Selon l’Obs, au cours d’une altercation, il lui a planté un couteau  dans l’œil  le 18 décembre 1997 à Mariama Kunda, village du district de Kombo Nord. Ndouga s’est vidé de son sang avant de mourir. Djibril Bah a ainsi été jugé le 30 Janvier 2004 et condamné à mort. Il  a fait appel de sa condamnation, mais sa requête a été rejetée.

Source: webnews

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind