Exposition de « Urban Life » : Quand la peinture se joint à la photographie [PhotoReportage]

Exposition_IMG_4_01En prélude à leur exposition intitulée « Urban Life » qui se tiendra jusqu’au 30 juin, la photographe, Malika Diagana et Seika ont organisé mardi 9 juin un vernissage dans le hall de la Communauté Urbaine de Nouakchott(CUN). Cet événement entre dans le cadre de la 8eme édition du festival international Assalamalekoum.
« Urban Life ». C’est la thématique de l’exposition des artistes, Malika Diagana et Seika lors de leur vernissage tenu mardi dernier dans le hall de l’hôtel de ville de Nouakchott. Malika avec ses photographies en noir et blanc, Seika avec ses peintures en couleurs… Les deux artistes, toutes deux femmes, présentent un cocktail artistique relatant la vie urbaine à travers des portraits d’enfants, de femmes, d’hommes et l’histoire de l’humanité.
Très émue, la Suisse, Nadia Hedjazi dit Seika que nous avons joint a souligné : « la plupart de mes œuvres sont des peintures réalisées à partir des photos de Malika. Je réinterprète ses photos en couleur. Je représente l’humain.
J’espère que mes œuvres ne laissent pas indifférents les gens, qu’elles les touchent. Chaque personne présentée sur ces tableaux racontent une histoire ». « Dans toutes les villes où je me suis trouvée, de l’Afrique de l’Ouest au Maghreb, la culture urbaine est très présente… La culture urbaine est un outil d’éducation qu’une ville destine à sa jeunesse… Une jeunesse a besoin de s’épanouir pour pouvoir mieux aborder l’avenir » estimera-t-elle.
Evoquant son exposition collective avec Nadia, Malika devait expliquer : « Nadia est une amie. On s’est connu à travers un festival de Graffiti. Les liens se sont tissés naturellement entre nous. Nous avons déjà une expo au mois de février à Genève. Elle prenait certaines de mes photos et les réinterpréter en peinture… et ça a marché plus tard ! ».
« Ce genre de femmes est exceptionnelle, elles ont un savoir faire et une créativité intéressante… J’ai commencé à suivre le travail de Malika depuis 2013 parce qu’elle et moi, nous sommes des amis d’enfance. La première fois où j’ai vu une photo de Malika, c’était avec une photo d’enfant dont le regard était captivant.
C’est en ce moment que je me suis dit que mon amie était douée. »
Réagissant, Monza qui tenait à témoigner dira : « Nadia est une artiste que je connais qui fait beaucoup de merveilles tant dans la peinture que dans le graffiti. Croiser ces deux regards est une chance de vivre l’art »
S’agissant des expositions féminines durant la 7 et la 8eme édition, Monza a estimé en substance que ce n’est pas exclusif. «Ces expositions féminines ont pour objectif de montrer que dans la culture, la place de la femme est très importante » s’expliquera-t-il. « Les femmes ont un autre regard, les femmes ont du goût et ne touche particulière qui rehaussent toute œuvre ; elles sont aussi capables que les hommes » dira Monza.

Cheikh Oumar NDiaye

Rimweb,Vous Y MENE EN IMAGE …

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge