Extension Mosquée de Touba : Pose de la première pierre mercredi


Les travaux d’extension de la Grande Mosquée de Touba vont démarrer, mercredi 6 mars, par la pose de la première pierre que présidera le khalife général des Mourides, Cheikh Sidy Makhtar Mbacké, indiquent des sources proches de l’entourage du chef religieux. La même source assure que le Magal de Porokhane, dédié à Sokhna Mariama Bousso dit Mame Diarra, la vénérée mère de Cheikh Ahmadou Bamba, est prévue pour le 14 mars prochain.

Ce dimanche 3 mars 2013, lesenegalais.net, en contact avec ses sources dans la ville sainte de Touba, a démenti l’entrée du khalife général des Mourides, Cheikh Sidy Makhtar Mbacké, dans une supposée retraite spirituelle d’une centaine de jours. Le guide religieux, en plus de se porter comme un charme et de se consacrer en permanence à l’adoration de Dieu, a non seulement le temps de recevoir les milliers de disciples qui lui rendent visite, mais aussi de poursuivre les grands travaux qui constituent l’essentiel de sa mission à la tête de la confrérie fondée par Cheikh Ahmadou Bamba, Khadimoul Rassoul.

Cheikh Sidy Makhtar Mbacké, à l’image de tous ses devanciers qui ont contribué à bâtir l’une des plus grandes et des plus prestigieuses mosquées du monde, réalisant ainsi le rêve de Cheikh Ahmadou Bamba, a l’intention d’apporter sa touche personnelle à l’édifice. Aussi, compte-t-il porter le nombre de minarets à sept en en érigeant deux autres aux côtés des cinq qui trônent actuellement dans la ville sainte. D’autres travaux de réaménagement et d’élargissement seront entrepris, précise la source, pendant que se poursuivent les travaux de construction de la Mosquée Massalikoul Janan de Dakar, qui sera couplée avec l’Institut islamique Cheikhoul Khadim. Le cheikh y a déjà investi plus de deux milliards de Fcfa.

Ce proche du guide spirituel des Mourides informe, également, que la date du 14 mars 2013 est retenue pour la célébration du Magal de Porokhane, où repose la vénérée Sokhna Diarra Bousso. Un événement particulièrement couru par la gent féminine, dont la mère de Cheikh Ahmadou Bamba est la référence.

Source : Seneweb


Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge