« Face à la situation que connait le pays, il est temps qu’on se parle avant qu’il ne soit trop tard » dixit Kane Hamidou Baba

Le leader et président du parti Mouvement pour la Refondation (MPR), Kane baba k h_thumb_medium400_0Hamidou Baba, a dénoncé la situation désastreuse dans laquelle se trouve la société nationale des industries minières (SNIM) et ses employés depuis plus d’un mois.

Selon Kane, étant donné que la SNIM est le premier employeur après l’Etat, il n’est pas permis qu’elle soit négligée.

Il est dans l’intérêt de tous que les autorités discutent avec les employés en grève suite à des revendications relatives à leurs droits , a-t-il rappelé dans ses interventions sur le plateau de la Chaine privée El Mourabitoune, ce mercredi 11 mars, à 22 heures.

Le président du MPR, a fustigé la situation des agriculteurs qui demeure toujours inquiétante, la question de l’esclavage qui s’intensifie de jour en jour, les droits humains sont bafoués. A cela s’ajoute un ensemble de problèmes dont les accords de pêche entre l’Etat et l’Union Européenne qui n’ont pas été traités comme il le fallait, a rappelé l’invité d’El Mourabitoune.

A cette occasion, Kane, a répondu à une question à propos de son départ du RFD. Sa réponse est qu’il s’agit du  changement de la ligne politique au sein de cette formation, mais ses rapports avec ses camarades sont très bons.

Notons que le MPR et le RFD sont membres du FNDU, qui est la principale force d’opposition au pouvoir en place.

Avant de finir ses interventions, le leader du MPR, a dit que face à la situation chaotique du pays, qu’il est temps que les gens se parlent avant qu’il ne soit trop tard, afin de faire sortir le pays de l’impasse.

 TAWARY-(Nouakchott)

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge