Faible taux de participation : Le FNDU réclame son impact

confnduEn conférence de presse ce 21 juin vers 17h30 à l’hôtel El Khater, le Forum national pour la démocratie et l’unité (Fndu) s’est entretenu avec la presse sur les derniers développements du scrutin. Son président, Sid’Ahmed Ould Babamine, a indiqué que son organisation a joué un grand rôle conduisant au faible taux de participation à l’élection présidentielle. 

«Le Forum avant d’annoncer le boycott, a tout fait pour amener le pouvoir à la table de négociation afin que les candidats aient les mêmes moyens d’accès aux médias publics, les mêmes chances, une justice qui donne droit à ceux victimes d’injustice, une CENI pour tous mais nous n’avons pas pu obtenir avec ce régime la possibilité d’aller aux élections dans des conditions consensuelles », a d’emblée tenu à préciser Ould Babamine.

Le président du FNDU a soutenu à la même occasion que l’appel au boycott prôné par les partis de l’opposition boycottiste, a été entendu. «C’est pourquoi, nous avons assisté aujourd’hui, à une ville quasiment morte » a-t-il souligné. Poursuivant son intervention, Sid’Ahmed Ould Babamine a dit que «ce message mérite d’être médité par le président Aziz lui-même, son gouvernement, son administration, son armée et certains de nos oulémas que nous déplorons leur implication dans cette élection». Sid’Ahmed ne s’est pas arrêté là. Aux observateurs internationaux notamment ceux de l’Union Africaine et de la Ligue Arabe, il lance : «ça suffit de venir pour 24h pour dire que les choses se sont bien déroulées après s’être enfermés dans des bureaux ».  Pour le Forum, «cela ne suffit pas pour donner un jugement de valeur sur la Mauritanie». «Nous en avons assez de ce tourisme électoral » a regretté le président du Fndu remerciant au passage le peuple mauritanien «qui a compris notre message en accompagnant la campagne de sensibilisation sur le boycott dans tout le pays».

Toutefois, pour conforter sa position, le Fndu a précisé qu’il a reçu des informations et des éléments probants sur le boycott suivi partout dans le pays. Il en veut pour preuve, les échos de la CENI et de certains journalistes de l’intérieur. Et Kane Hamidou Baba de citer des villes comme Atar, Zouérate, Chinguitty, Maghama … où il y a un faible taux de participation sans toutefois avancer des chiffres. Néanmoins, le Fndu a tenu à visualiser des images qui montrent que l’affluence était faible durant toute la journée. Kane Hamidou Baba, président du MPR (Mouvement pour la Refondation) a souligné que «nous avons vécu une campagne à sens unique avec des tentes et des photos d’Aziz ». Mais, poursuit-il, malheureusement, ces tentes et ces photos ne votent pas ». Enfin, il a soutenu mordicus que «cette élection est une arnaque contre le peuple mauritanien».

La conférence s’est déroulée en présence des leaders du FNDU, notamment Ahmed Daddah, Salah Hannena, Me Mahfoudh Ould Betah, Jemil Mansour, Ba Mamadou Alassane, Samory Ould Beye … pour ne citer que ceux-là.

Badiana

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge