Faux ! Aziz n’a jamais expulsé de délégation Israélienne à Malabo !

Malcoml

Voici la vraie histoire. Je voulais baisser le rideau du blog après 6 ans mais comment faire face à tant d’imposture ? Voilà encore une preuve manifeste de la propagande qui a presque réussi son coup car ce mensonge né à Nouakchott a été repris d’abord par Seneweb puis par Ajib.fr et par Afrik.com mais seul Afrik.com dit vrai en citant la source : Maurisahel ! C’est de là que l’intox et la récupération d’un incident  sont parties il y a 5 jours.

Maurisahel, c’est un petit site qui a du mal à décoller malgré les petits reportages photos que son commanditaire permet au jeune webmaster de réaliser ici et là. Le commanditaire n’étant dit-on que l’ancien dircab d’Aziz devenu patron de l’UPR : le fameux manipulateur des étudiants qui jamais rien pu faire de mieux : Izid Bih ! Il a réussi à faire nommer le jeune homme quelque part dans le ministère de la communication. 

Après les chiffres faux du Conseil Constitutionnel
http://mauritanie-ouldkaige.blogspot.com/2014/06/non-coincidence-des-chiffres-publies.html

Après le vol aux sénégalais de la loi sur la cybercriminalité
http://chezvlane.blogspot.com/2014/04/quelle-honte-le-projet-de-loi.html

Après tant de pénibles preuves d’incompétences, une question se pose : pourquoi Aziz engraisse-t-il tant de bras cassés pour faire tourner sa boutique ?

Il y a 5 jours le faux scoop part de Maurisahel et personne n’en parle. Ensuite Nouakchottactu seul reprend automatiquement l’article à la source avec la mention « urgent » et on y trouve un commentaire diplomatique félicitant le webmaster mais l’affaire ne prend toujours pas.

« Merci Beheit pour avoir relayé cette information que les sites mauritaniens, notamment islamistes et arabes ont tenté d’occulter. Ainsi vous continuez à prouver que Nouakchottactu, malgré son âge, est un site d’avenir. »
http://nouakchottactu.mr/urgenta-malabo-le-president-de-lua-met-une-delegation-israelienne-a-la-porte/

Puis personne s’étonnant qu’une affaire pareille ne fasse du bruit qu’en venant de Maurisahel, cela continue de petit site en grand site jusqu’à nos voisins de Seneweb d’où part encore une pléthore de sites.

Avant de connaître la vraie histoire voici la chronologie de la propagation de l’intox :

Le 27 juin maurisahel et directement en urgence chez nouakhchottactu
 » Malabo : le président de l’UA met une délégation israélienne à la porte »
http://maurisahel.com/article2435.html

Le 1 juillet seneweb, qui a dû le piquer à maurisahel, a étoffé la chose 
http://www.seneweb.com/news/Afrique/sommet-de-malabo-l-union-africaine-a-dit-non-a-israel_n_129442.html

Le 2 juillet  ajib.fr qui pique plus ou moins le texte à seneweb 
http://www.ajib.fr/2014/07/ingerence-internationale-israel-exclu-du-sommet-de-lunion-africaine-a-malabo/

et Afrik.com le même 2 juillet a l’élégance de citer la source Maurisahel

http://www.afrik.com/israel-expulse-du-sommet-de-l-union-africaine-a-malabo?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+afrikfr+(Afrik+VF)

ensuite d’autres sites reprennent bêtement notamment chez nous et ailleurs en Afrique.

Au départ de Nouakchott, l’idée est de récupérer un incident, le maquiller et faire croire que c’est Aziz qui a chassé les israéliens encore une fois ! En fait il n’en est rien du tout ! D’abord il ne s’agit pas d’une délégation israélienne officielle mais selon afropage il s’agirait d’une délégation de présidents d’organisations juives américaines venue sur invitation du président équato-gunéen. Ce site annonce que ce sont les égyptiens qui se sont manifestés contre cette entrée.

http://afropages.fr/Jeune-Afrique/les-coulisses-du-sommet-de-l-ua-des-26-et-27-juin.html

mais la vérité vraie on l’apprend par le site France-guineeequatoriale.org. Et là l’enfumage de Maurisahel éclate. Aziz n’y  est pour rien ! Pire ! Les responsables de l’UA ont exprimé leurs regrets pour l’incident surtout que c’est la délégation qui a décidé de partir scandalisée qu’on les ait traités israéliens  alors qu’ils sont américains !

voilà l’article :

« Incident à Malabo : Des juifs américains ont été contraints de quitter le Sommet de l’Union africaine

Le Sommet de l’Union africaine a été assombri par un malheureux incident puisque, jeudi dernier, une délégation de juifs américains a été contrainte de quitter le Palais des Conférence de Sipopo.
Le groupe de 9 individus qui portaient kippas et chapeaux religieux avait été convié par les organisateurs du Sommet, mais les délégués d’États de la Ligue arabe se sont opposés à leur présence, en leur reprochant d’être des citoyens israéliens. Ces objections ont été reprises par la délégation sud-africaine.

Un des membres de la délégation, Malcolm Hoenlein, vice-président exécutif de la Conférence des présidents des grandes organisations juives des États-Unis, a confirmé l’incident dans les médias américains.
Vendredi, Hoenlein a déclaré qu’il considérait cette visite comme une réussite. Lui et les autres membres de la délégation ont pu participer à titre individuel (sans représenter aucune organisation) à plus d’une douzaine de réunions avec des dirigeants africains, avant le lancement officiel du Sommet. L ‘incident s’est produit à l’occasion de la cérémonie d’ouverture quand la délégation égyptienne s’est opposée à leur présence, les qualifiant d’«Israéliens ». Hoenlein leur a dit qu’il serait de toute manière « scandaleux » de se plaindre de la présence d’une délégation israélienne, mais qu’en l’occurrence les membres de son groupe étaient des Américains.

« Ce comportement était inacceptable et nous avons décidé de partir », a-t-il expliqué. « Cela démontre une nouvelle fois que, quelque soit notre nationalité, Israéliens ou Américains, c’est à notre judéité » que certaines personnes s’opposent.

Hoenlein a précisé que, par la suite, les responsables de l’Union africaine ont exprimé leurs regrets pour l’incident. De son côté, le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération des États-Unis a déclaré ne pas disposer d’assez d’informations pour commenter l’incident.
(Sources : ENCA ; The Times of Israel) « 

http://www.france-guineeequatoriale.org/incident-a-malabo-des-juifs-americains-ont-ete-contraints-de-quitter-le-sommet-de-lunion-africaine/

 

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge