Féodalité au cœur du village natal d’un conseiller du général président, Mohamed Ould Abdel Aziz

Dicko henoune
Féodalité au cœur du village natal d’un conseiller du général président, Mohamed Ould Abdel Aziz. L’homme qui disait : « n’est esclave que celui qui veut l’être », il poursuit en disant : « il y a des lois régies pour combattre l’esclavage sur tous les plans ». Alors est ce que les lois seront appliquées cette fois ci aussi ?

Féodalité et ces conséquences graves dans la société Mauritanienne. Ces faits se passent dans le village natal de Sidney Sokhona, un ancien baron du régime Ould Taya qui vient d’être réhabilité par le général Ould Abdel Aziz. L’homme occupe le poste de conseiller du président de la république. Les problèmes des terres resurgissent à chaque fois que les élections s’approchent. L’arme redoutable entre les mains des féodaux pour mettre pression sur les castés « des gens considérés comme étant inferieurs ». Pendant que certains dirigeants des mouvements politico-féodaux nous insultent sur la toile, voila un cas qui nous tombe sur la tête. C’est ne pas n’importe lequel puisque qu’il s’agit de la sœur du syndicaliste de l’OTMF, Mr Moro Sidibé, celui nous signe toutes les autorisations des sit-in et manifestations depuis le début du recensement discriminatoire qui exclut les mauritaniens de la France et d’Europe. Eh oui, on nous dira toujours que c’est un faux débat, empêcher des enfants d’hérités leur père ou mère est un faux débat. C’est ne pas un crime de priver une famille de cultiver une terre pour sa survie Mesdames et Messieurs. Pendant que ces mêmes mouvements et personnes nous tympanisent avec des discours « les maures sont entrains de récupérer nos terres » dans le sud, eh bien ils font le pire. Regardez les, vous ne verrez pas un communiqué ni réaction de condamnation de leur part, cette alerte ne sera même pas affichée si j’ose dire dans les sites, pages facebook qu’ils gèrent en guise de soutien aux victimes qu’ils n’hésiteront pas de qualifier demain « des allies naturels ». Pouvons-nous être des alliés tout court à plus forte raison des alliés naturels comme ils le disent sans avoir les mêmes intérêts communs ? Je ne suis pas sûr. Le village natal de Sidney Sokhona Tachotte, est divisé en deux partis, Tachott Botokholo parti où se trouve la famille de Sidney Sokhona consseiller du président Aziz d’où se passe actuellement le scandale et Tachotte Bérané. Dans la partie Bérané, les cimetières des descendants d’esclaves sont séparés de ceux des soi-disant « nobles et marabouts ». Que va faire les général Aziz ? Pendant qu’il nous exhibe sa fameuse agence de lutte contre les séquelles de l’esclavage en mettant à sa tête un féodal du Guidumakha, voila un cas sérieux sous ses yeux, en plus cela se passe dans le village de son conseiller qu’il écoute tous les jours.

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge