FESTIVAL D’ALEG : lancement ce jour le 14 Février

Presque tous les natifs de la ville d’Aleg se sont retrouvés à Aleg ce 14 février 2013 pour assister et signifier à l’artiste Ely Ould Eléya leur sympathie. Tous les invités des départements de la Wilaya étaient au rendez- vous.

La cérémonie d’ouverture a eu lieu à la place de l’indépendance en plein cœur de la ville d’Aleg, en présence du SG du ministère de la culture, de la jeunesse et des sports, du Wali du Brakna, des hakems de Boghé, Mbagne, d’Aleg, de tous les cadres de la ville d’Aleg, du DG de la SNIM et du maire de la commune d’Aleg.

Une forte et acceptable mobilisation : les jeunes et surtout des femmes n’ont pas manqué à l’événement, tous habillés aux couleurs : Bleus –blancs, chantant et gesticulant, des mouvements d’ensembles répétés, melés aux rythmes des Tambours battants de M’Bagne de Kaya Diop.

De l’autre coté de la tribune, on apercevait ce multing poot des cultures, la diversité de ce grand rendez- vous : les soninkés Selibaby, des maures de la ville d’Aleg, des peulhs des sites des rapatriés du Brakna, Sabar des Wolofs des milieux de la Wilaya, venus pour la circonstance.

Ce festival est dixième édition nommé « tirs des cibles » interrégionale, revêtu d’une autre coloration ou mieux un programme ficelé sur les arts et culture, il y’avait au rendez vous , toute la famille des artistes du Brakna, en allant d’Aleg et ses alentours, M’Bagne et la troupe du doyen Kaya Diop, Bababé, Boghé (Big Baba et BJB) et Maqtaar Lahjar avec sa troupe traditionnelle.

Après la lecture du saint coran par un des fils de la Wilaya vers 18 heures, les allocutions se succédèrent : le maire d’Aleg, le président de l’organisation, le sg du ministère (pour ne citer que cela) ont à tour de rôle mis l’accent sur l’importance de cette rencontre culturelle et artistique des Mauritaniens. Pour en fin sauvegarder l’unité nationale, la cohabitation, cohésion et l’acceptation de l’autre pour une Mauritanie libre, unie dans sa diversité culturelle.

La soirée du 14 Février a été aussi, la prestation de la Diva Marocaine « El Ache ram » qui a tenu haleine des milliers de personnes dans Stade de foot d’Aleg bien embelli par les organisateurs. Le Wali du Brakna en compagnie des Hakems de Boghé, D’Aleg et de M’Bagne a décoré à l’artiste Marocaine une Attestation au nom des organisateurs, c’est une reconnaissance historique et remarquable, l’histoire retiendra.

Rappelons, que cette rencontre à dimension culturelle et artistique s’achèvera le16 février 2013. Tous les invités artistes (des rappeurs, poètes, Comédiens, troupes théâtrales passeront sur scène) en disant merci à l’artiste Mauritanien, initiateur de cette version tirs de la cible innovée de Mr Ely Ould Eléya.

Diop Mohamedou Abou dit Hbodiel
CP Le Véridique au Brakna.

RIMWEB VOUS Y MENE EN IMAGES……….

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind