FFRIM: opérations de charme loupées en direction des pouvoirs publics.


En disgrâce, la FFRIM fait tout pour plaire aux autorités politiques et du coup entrer dans les bonnes grâces du chef de l’Etat. Des tentatives désespérées sont régulièrement entreprises par le président de la FFRIM en cette direction. Des tentatives vaines.

FFRIMJusqu’à présent, Ould Abdel Aziz reste imperturbable et a du mal à s’accommoder du président de la FFRIM, très mal coté dans l’indice des gens fréquentables au palais présidentiel. Jour après jour, les stratégies de conquête et les opérations de charme se transforment en échec cuisant. Les portes du palais ocre se referment de plus en plus pour des dirigeants rompus dans le saffaguisme du pouvoir, le népotisme, la gabegie, la mal gouvernance et l’amateurisme béat.

La FFRIM, comme à son habitude à chaque fois qu’un événement de grande envergure se produit, saisit le Ministère des sports pour plaider en haut lieu l’intégration d’un match de gala, auprès du comité interministériel dans le cadre de la célébration de la journée nationale (et non mondiale comme le laisse entendre la Ligue Nationale de football) du sport. Réceptif ou ayant pitié d’une fédération acculée, ce comité par le biais de son président accepta le principe. Ce fut une aubaine. A la FFRIM, on sauta de joie. On ne s’attendait pas à ça. Surtout, on disait tout bas que Mohamed Salem Ould Boukhreïss n’allait pas accepter ce principe. Mais, les hommes ne sont pas les mêmes, disait le musicien. Et oui, l’ancien président de la FFRIM (2007-2011) les rendra d’ailleurs un grand service. C’est lui, en dépit des critiques acerbes des actuels locataires de la FFRIM qui plaidera en leur faveur.

Dés que la nouvelle leur fut annoncée, le président de la FFRIM intima l’ordre à celui de la Ligue de reprogrammer la rencontre phare de la 17 ème journée( ACS Ksar vs FC NDB). Après avoir formulé la demande, la FFRIM se croyant plus maligne, tente de nous faire croire que la requête venait du ministère des sports.Que nenni!
Dans cette même précipitation, on invoque que le ministère vient d’informer la FFRIM « que la journée mondiale( nationale ) du sport sera célébrée, le vendredi 5 avril 2013 ».
Dans ce cadre, lit-on dans la correspondance, « il a demandé qu’un match opposant les meilleures équipes soit organisé ce jour.
Compte tenu du fait que la 17e journée prévoit un choc entre le 1er et 2e du championnat national, la LNF va profiter de cette opportunité pour faire jouer le match Asc Ksar – FC Nouadhibou le vendredi 5 avril 2013 en 2e heure au lieu de samedi ».
Ce match subit ainsi une seconde programmation. La première faisait suite à une sollicitation des responsables de la TVRIM qui « nous ont informés qu’ils envisagent de retransmettre en direct la rencontre choc de la 17 ème journée ACS Ksar-FC NDB prévue dans le calendrier, le samedi 6 avril 2013, au stade Cheikha Ould Boidiya », lit-on dans la lettre du président de la LNF. Cette reprogrammation semble être liée à l’enjeu d’autant que les deux formations se livrent à un mano à mano à la tête du championnat.
THIAM Mamadou

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge