Fin des activités de 3 importateurs/distributeurs de médicaments

medicament-comprimesLe  ministère  de la santé a décidé de mettre fins aux  activités de trois (3) importateurs/distributeurs de médicaments  et fermé leurs établissements.

Les sociétés  touchées par cette mesure sont EMEL PHARMA, Origine PHARMA et Mina PHARMA.

Ils  sont accusés d’être à l’origine de l’entrée sur le marché mauritanien de « médicaments périmés » retrouvés notamment  dans plusieurs pharmacies de Nouakchott.

  Cependant, ces importateurs  se défendent en affirmant que les médicaments incriminés ont été distribués bien avant leur date d’expiration, mais seraient restés longtemps stockés au niveau des pharmacies.

Une thèse qui ne semble pas  avoir convaincu le ministère de la santé.

Ainsi, le département est allé encore plus loin en  décidant  de retirer  plusieurs centaines d’agréments à des importateurs « cartables »  sans siège ni adresse fixe, qui recouraient ponctuellement  à l’activité suivant les conditions du marché, c’est-à-dire à chaque fois qu’ils constataient qu’un produit faisait l’objet d’une forte demande, explique un professionnel du secteur doté de  plus de 30 ans d’expérience.

Posant les  problèmes du secteur de la distribution pharmaceutique en Mauritanie il y a quelques mois, l’organe en ligne « Al Akhbar » accusait les importateurs mauritaniens d’être à l’origine d’une distribution à grande échelle de médicaments trafiqués et périmés sur le marché ouest-africain.

Source: Le calame

 

 

 

 

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge