FN, PS, primaire UMP: Nicolas Sarkozy attaque dans le «JDD»

L'ex-président Nicolas SarkozyAprès le succès des élections départementales françaises, l’ancien chef de l’Etat Nicolas Sarkozy continue d’avancer ses pions. Dans une grande interview accordée au Journal du dimanche, le président de l’UMP fixe ses objectifs pour les mois qui viennent. Avec, en ligne de mire, la présidentielle de 2017.

L’apaisement et le rassemblement à l’UMP, c’est fait, estime Nicolas Sarkozy. La victoire aux départementales aussi. L’ancien président passe donc maintenant à l’étape suivante, celle de la refondation de son mouvement politique, l’UMP, et de son changement de nom, qui devrait avoir lieu lors d’un congrès à la fin du mois de mai, pratiquement au même moment que le congrès du Parti socialiste.

Tout le monde regarde 2017

A droite comme à gauche, la perspective est déjà celle de la présidentielle de 2017. Et Nicolas Sarkozy est bien évidemment dans la préparation de ce match-là, même s’il a entériné la participation à une primaire pour désigner le candidat UMP, une élection où il sera notamment opposé à Alain Juppé.

En attendant, Nicolas Sarkozy prend de la hauteur sur ses concurrents et s’en prend directement à ses deux principaux adversaires pour la présidentielle. Il tacle sans ménagement François Hollande, « ce président qui a tant promis et si peu réussi ». Mais il ne ménage pas non plus Marine Le Pen, qui « nous impose avec son père un feuilleton familial affligeant ».

Créer les « conditions de l’espoir »

Nicolas Sarkozy affirme qu’il veut créer « les conditions de l’espoir » en offrant aux Français la certitude qu’une alternance politique est en marche. Et il compte bien en donner la preuve au mois de décembre, lors des prochaines régionales qui seront pour lui la deuxième étape concrète de l’alternance.

Source: RFI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge