FNDU : Déclaration

fndu log111_10Les dernières pluies qui se sont abattues sur l’Adrar ont provoqué une véritable catastrophe qui a causé d’importants dégâts dans certaines localités, principalement à Atar et Ain Ahel Taya et leurs environs.

Des centaines de personnes se sont retrouvées sans abris et sans nourritures, leurs habitations, leurs mobiliers et les provisions qu’ils stockaient ayant été emportés par les eaux. Des dizaines de commerçants ont perdu les marchandises qui constituaient leurs seuls biens et sur lesquels comptaient les populations pour leur approvisionnement.

Devant cette catastrophe, les autorités n’ont, jusqu’à présent, rien fait pour soulager ces populations sinistrées, se suffisant d’une présence symbolique des autorités administratives locales, lesquelles – à l’instar de toutes les autres administrations dans le pays – sont devenues paralysées et ne disposent d’aucune compétence ni d’aucun moyen pour intervenir, tous les pouvoirs et toutes les ressources de l’Etant étant désormais concentrés entre les mains d’un seul homme qui en use et abuse selon son bon vouloir et ses caprices.

Cette catastrophe et toutes celles qui l’ont précédée ont démontré le caractère fallacieux des slogans du régime disant qu’il se soucie des conditions de vie des citoyens ou de leurs intérêts. En effet, au moment où ce régime se vante du fait que le trésor public regorge de milliards, voilà que des citoyens sinistrés n’ont droit à aucune part, si minime soit-elle, de ces milliards que l’on gaspille dans la gabegie, les détournements et les scandales qui rythment la vie du pays.

Nous ne pouvons que nous rappeler ici la catastrophe de la ville de Tintane. Où sont passés les fonds  importants qui ont été mobilisés de l’intérieur et de l’extérieur pour résoudre les problèmes de cette ville ? Où est la Société qui a été fondée pour la rebâtir? Les fonds ont pris une direction inconnue et la Société est morte et personne n’en parle plus. Tandis que la ville de Tintane reste toujours sous la menace, à tout instant, de la même catastrophe.

Le Forum National pour la Démocratie et l’Unité :

  • Proclame sa solidarité ferme et entière avec les populations sinistrées de la Wilaya de l’Adrar.
  • Condamne avec vigueur l’insouciance et la légèreté du pouvoir face aux problèmes qui touchent aux drames des populations et à leurs conditions de vie.
  • Dénonce l’irresponsabilité du pouvoir face à ce genre de catastrophe qui requiert un plan d’intervention, des équipes et des moyens de secours toujours disponibles, comme c’est le cas dans tous les pays organisés.

Nouakchott, le 28 Aout 2016

La Commission de Communication

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge