Football – Arsenal-Tottenham, un derby pour l’Europe

Arsenal reçoit Tottenham samedi dans un derby dont les deux ennemis du nord de Londres ont l’intention de se servir pour se relancer après un début de saison raté, lors de la 12e journée du Championnat d’Angleterre. Le leader Manchester United se rend à Norwich avec pour but de conserver ses deux points d’avance sur City, qui reçoit Aston Villa. Chelsea pourrait avoir du mal à West Bromwich.

 

LE TOP 4 EN JEU

Parmi les nombreux derbys londoniens – il y a six clubs de la capitale cette saison en Premier League – celui entre Arsenal et Tottenham est celui qui suscite traditionnellement le plus de passion chez les supporters. Cette année, cette rivalité historique est doublée d’un enjeu sportif qui engage l’avenir des deux clubs, que l’on voit bien se disputer la quatrième place en fin de saison derrière les deux Manchester et Chelsea. Depuis 1995, Arsenal a toujours fini devant Tottenham et disputé la Ligue des champions. Les deux objectifs pourraient ne faire qu’un cette année.

Après onze matches, les deux clubs sont au coude à coude, les « Spurs » (7e) devançant les « Gunners » (8e) d’un point, mais trois équipes se sont intercalées entre eux et la fameuse quatrième place, Everton, West Brom et West Ham, à cause d’une première partie de championnat poussive. Les rivaux n’ont gagné qu’un match sur les quatre derniers en Premier League. Les deux équipes seront handicapées par de nombreuses blessures. Du côté de Tottenham, Aaron Lennon, Jermain Defoe et Kyle Walker ont manqué le match amical contre la Suède à cause de problèmes aux ischio-jambiers. Moussa Dembélé est lui forfait en raison d’un problème à la hanche. C’est pire à Arsenal où Rosicky, Diaby, Gibbs et Gervinho sont absents et où une foule de joueurs sont incertains, Walcott, Alex Oxlade-Chamberlain, mais aussi Arteta, Giroud et Sagna. En revanche, le gardien Szczesny pourrait faire son retour.

CINQ SUR CINQ

Manchester United cherchera à prolonger son excellente série de cinq victoires consécutives en Premier League à Norwich, un club invaincu depuis quatre matches après une victoire sur Arsenal qui a servi de détonateur. Rooney est très incertain à cause d’une blessure à la cheville, comme Evans. Nani, Jones, Kagawa et Vidic seront absent. En revanche, Van Persie, exempté de match international cette semaine, devrait être rétabli. Hernandez, auteur d’un triplé la semaine dernière à Aston Villa, sera bien là aussi.

MANCINI PREFERE EN RIRE

En grande difficulté en Ligue des champions, Manchester City est en revanche dans le rythme à l’intérieur de ses frontières. Les champions en titre sont même la seule équipe de Premier League invaincue. La bonne série pourrait se poursuivre sur le terrain d’Aston Villa, qui se trouve au bord de la zone de relégation avec seulement deux victoires. Pris pour cible par la presse ces derniers temps, l’entraîneur Roberto Mancini a utilisé l’humour pour tenter d’alléger l’atmosphère en se présentant en conférence de presse avec un masque de son adjoint David Platt. Les questions sur les dernières rumeurs ont quand même fusé, notamment sur l’éventuel achat de l’Uruguayen de Liverpool Luis Suarez, suscitant une réponse ironique de l’Italien. « Il y a deux semaines, on a parlé de moi à Monaco, puis de Guardiola ici, maintenant c’est Suarez et (un départ de) Balotelli ! Nous avons une bonne équipe et n’avons pas besoin de personne en janvier », a-t-il dit.

REACTION ATTENDUE

Chelsea doit réagir face à West Bromwich après avoir pris seulement deux points en trois matches depuis quinze jours, une mauvaise passe qui a fait perdre aux « Blues » la tête du championnat. Ce ne sera pas facile contre les « Baggies », l’une des bonnes surprises du début de saison. L’entraîneur Roberto Di Matteo, limogé par West Brom en 2010, sera privé de John Terry, sérieusement blessé au genou le week-end dernier contre Liverpool (1-1), et peut-être de Lampard et Cole.

 

Source:Yahoo

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind