FORTES PRECIPITATIONS A ALEG (PLUIES)

La ville d’Aleg et ses environs ont connu dans la soirée du vendredi 17 à samedi 18 août de très fortes précipitations qui ont causé beaucoup de degats. Des dizaines de maisons se sont écroulées ne faisant heureusement aucun dégât humain.
Pour Aleg, c’était 107 mm de pluie, alors que dans la petite localité de Taïba à trois kilomètres c’était 117mm. Véritable catastrophe pour une vieille ville dont les constructions sont essentiellement en banco. Dans des quartiers comme El Jedida ou Nessim, des maisons ont été entièrement rasées.

Les petites bretelles de goudron que l’Etat a construites dans la ville et la fameuse digue de protection érigée en 2007 n’ont fait qu’empêcher les eaux de se déverser vers la plaine, ce qui a entrainé un amas considérable de flaques d’eau et de mares boueuses dans toutes les artères de la ville.

Ainsi, tous les oueds et les cours d’eau sont remplis, un excellent hivernage s’annonce avec les champs fleuris autour de la ville et les vastes prairies que des troupeaux de toute la wilaya envahissent.

Les ruraux ont déserté les magasins du commissariat à la sécurité alimentaire, les longues files d’attente d’un précieux bon d’aliment de bétail ne sont plus qu’un mauvais souvenir. Les agriculteurs ont sorti leur matériel.

Les eaux et les herbes abondantes présagent d’un excellent Khriv, mais aussi recommandent aux Alégois et autres estivants de tout bord de se munir de très bonnes et vastes moustiquaires.

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind