Forum de l’opposition : La COD oublie trés vite les « morsures venimeuses » islamistes

codeLe Véridique - La COD est sans doute amnésique. Elle compte rééditer le week-end prochain les mêmes expériences antérieures sanctionnées par des échecs cuisants, depuis l’accord de Dakar, aux dernières élections législatives et municipales de 2013 en passant par la présidentielle de 2009, quand elle n’a pas réussi, malgré tous les efforts conjugués du collectif des partis qui la composent, d’unifier ses rangs.

A chaque échéance électorale passée, la COD se retrouvait contre toute attente abandonnée à la dernière minute par le parti islamiste Tawassoul, qui lui fausse compagnie après avoir témoigné constamment une fidélité sans faille à ses décisions collectives, à son combat politique et à sa cohésion.

Un constat qui n’a pas convaincu présentement la COD, qui envisage rejouer autant que possible les mêmes vains scénarii, à prendre toutes les précautions pour éviter les erreurs du passé.

Le parti Tawassoul a réussi hier à pousser la COD à l’option du boycott alors qu’il œuvrait parallèlement et discrètement à participer à ces dernières échéances législatives et municipales auxquelles il a présenté avec stupeur plus de 150 listes candidates à seulement 48h de la fermeture des dépôts des dossiers de candidature.

La COD recommence aujourd’hui en envisageant l’organisation d’un forum de concertation auquel elle a convié paradoxalement Tawassoul, comme si l’opposition n’entrevoit pas à travers toutes ces trahisons politiques commises par le parti islamiste, que la coordination avec les frères musulmans est vouée à l’échec.

Il est incontestable que le forum du week-end prochain sera un fiasco, non seulement pour les recommandations attendues, mais plutôt pour l’exécution de ces propositions, car rien n’assure la COD de la marche disciplinée des tawassoulistes dans le défilé de l’opposition en préparation pour la présidentielle de 2014.

En effet les islamistes ont régulièrement trahi l’opposition récoltant à ses dépens des acquis politiques et des avantages électoraux considérables, qu’ils n’auraient jamais obtenu si les autres partis de la COD n’avaient pas opté en concordance avec Tawassoul bien sûr en faveur du boycott.

Nous n’avons pas de conseil à donner à ces conclavistes du week-end prochain, car ils ont atteint l’âge mature et pris suffisamment de coup bas pour ne pas prendre conscience des risques énormes encourus.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge