France : les musulmans sont "drogués" dans les mosquées, selon Claude Goasguen

Claude Goasguen, député UMP et maire du XVIe arrondissement de Paris
Le député-maire français Claude Goasguen est cité à comparaître devant la justice, le 7 avril à Nîmes, pour avoir tenu des propos islamophobes lors du gala KKL, le 2 février dernier.

Le député-maire français Claude Goasguen est cité à comparaître devant la justice, le 7 avril à Nîmes, pour avoir tenu des propos islamophobes lors du gala KKL, le 2 février dernier.

Le quotidien musulman d’actualité Saphir News, par l’intermédiaire de sa journaliste Hanan Ben Rhouma, a été le premier à dévoiler l’affaire au grand public. Pour le reste, il aura fallu plus d’une semaine pour que les médias mainstream se décident à rapporter les propos tenus par le député UMP et maire du XVIe arrondissement de Paris, Claude Goasguen. Lors du gala KKL (Keren Kayemet LeIsrael – Fonds National Juif) organisé le 2 février, Claude Goasguen a estimé que l’enseignement de la Shoah dans les lycées français était menacée, « tant on a peur des réactions des jeunes musulmans qui ont été drogués dans les mosquées ».

Cette stigmatisation, doublée de propos islamophobes, ont poussé Saphir News à saisir le Conseil français du culte musulman (CFCM) à déposer plainte contre l’homme politique. Ce dernier est appelé à comparaître le 7 avril à Nîmes.

Des propos tenus en « privé »

Ces propos, Claude Goasguen pensait les préserver à huis clos, bien au chaud, au gala KKL. Mais une vidéo publiée sur You Tube par KKL, et reprise par le site Panamza, dévoilait le discours du député-maire avant que KKL ne décide de la retirer. Toutefois, des copies de la vidéo circulent sur la Toile.

Mais l’affaire a pris une tournure médiatique depuis le lundi 17 février. Le député-maire a été contraint de sortir de sa réserve et a adressé un communiqué à l’AFP avant de le publier lundi sur son blog.

Il insiste sur le fait que les Le repertoire des machines a sous en trois dimensions est limite, mais a la suite de leur succes, la liste est constamment enrichie. propos qui lui sont « attribués hors de leur contexte », « tenus lors d’un gala privé en faveur du KKL, fonds pour la création d’Israël, visaient la dérive islamiste qui dénature le monde musulman ». « J’ai toujours dénoncé les intégrismes religieux qu’ils soient juifs, chrétiens ou musulmans. Mes propos ne visaient en aucune manière l’ensemble de la communauté musulmane française », ajoute-t-il.

Saphir News démonte le communiqué de Goasguen

Saphir News s’étonne de lire que Claude Goasguen utilise le terme « privé ». « Que ses propos soient tenus en « privé » ou en public, ils restent tout aussi graves. Par ailleurs, il s’est tout de même exprimé lors d’une conférence qui a rassemblé environ 1 500 personnes, chiffre déclaré par le KKL sur sa page Facebook », écrit le média en ligne.

Le journal musulman s’interroge également sur la différence « sémantique » entre « intoxiqués » et « drogués » avant de rappeler que Claude Goasguen a bien utilisé le terme « musulmans » et non « dérive islamiste ». A propos de ses affirmations concernant la présumée difficulté à enseigner la Shoah dans les lycées, à cause des « jeunes musulmans », « il devra s’en expliquer devant les juges », rappelle Saphir News.

Les médias musulmans dénoncent le silence de la classe politique

Sur la Toile, les médias musulmans sont « indignés » face à l’absence de réactions de la classe politique française, « de droite comme de gauche ». Seul David Alphand, élu UMP de Paris, a condamné des propos « indignes d’un responsable républicain ».

« Outre les politiques, les associations antiracistes demeurent elles aussi silencieuses », dénonce Saphir News tout en citant SOS Racisme ou encore le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié des peuples (MRAP).

Par ailleurs, Claude Goasguen, faisant allusion au départ des Américains du Moyen-Orient, a affirmé que « les juifs seront poursuivis par les musulmans » et que « les chrétiens d’Orient sont massacrés par dizaine de milliers ».

 

par Fouâd Harit

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge