Arrestation d’un gang de voleurs.

Le brigadier chef Didi, chef de la P.J du CSPJ et ses hommes de la Brigade de la Répression du Banditisme (BRB) ont neutralisé un dangereux gang formé par Pape Malick Diop, Moctar Djigo et Kanda Koundio. Le trio venait de cambrioler en pleine journée le domicile d’un certain Sidi Moloud, à l’heure où lui et son épouse étaient partis au travail et les enfants à l’école. Les voleurs avaient emporté la télévision de la famille, une chaîne à musique, des habits et des bijoux appartenant à la mère de famille. De retour à la maison à 12 heures après avoir récupéré les enfants, Sidi Moloud constate les faits et alerte son épouse qui rappliqua dare-dare. Une plainte est aussitôt déposée au CSPJ. Les limiers qui se sont rendus sur les lieux ont ainsi constaté la manière avec laquelle les voleurs s’étaient introduits dans la demeure, en cassant les portes. Ils savaient d’ores et déjà où orienter leurs recherches.

Il n’a fallu que quelques heures aux policiers avant de retrouver les voleurs. Ils retrouvent une partie du matériel volé mais pas les bijoux et les habits de la femme. Déferrés au parquet de la République, ils ont été entendus par le juge du 6ème cabinet puis déposés en prison. Dimanche 26 février, ils ont été extraits de prison pour leur première audition. Leurs parents étaient prêts à rembourser ce que la famille avait perdu. Un arrangement a été tenté mais les magistrats ont le dernier mot.

Il faut souligner que c’est Didi et ses hommes qui avaient procédé au préalable à l’arrestation de l’homme accusé avoir tué sa femme à Tevragh-Zeina. Il semble qu’avant d’étrangler la jeune fille, il l’avait d’abord mordu. Abdallahi, c’est son nom, serait un multirécidiviste qui aurait déjà tué. Didi et ses hommes l’avaient trouvé caché dans une baraque abandonné à Toujounine.Abou Cissé.

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind