Atrar / grève des professeurs : Deux surveillants grévistes révoqués !

La section locale du syndicat indépendant des professeurs de l’enseignement secondaire (SIPES) s’insurge violemment contre la décision de révocation de 2 surveillants grévistes, prise par le DREN le 1er Mars 2012. Les professeurs concernés sont Alioune Diop matricule 69817 M, surveillant au collège des jeunes filles d’Atar et Ahmed Gueye, matricule 76530 J, surveillant au collège de Toueyzekt. Le délégué régional du SIPES en Adrar, Monsieur El Hady (photo) estime la décision du DREN, illégale, injuste, provocatrice et prouve que l’administration s’acharne contre les professeurs grévistes.

El Hady confirme qu’en Adrar la grève des professeurs est suivie par 50 % du corps enseignant et que les mesures similaires à celle du DREN , objet de la lettre N° 0046 ,en date du 1er Mars 2012, révoquant ces 2 professeurs , ne font que renforcer la cohésion des grévistes et leur conviction à poursuivre leur mouvement !

Par ailleurs , certains professeurs non grévistes, proches du parti politique APP/Messoud, dirigés par le professeur d’anglais, conseiller municipal, ancien maire adjoint Mohamed Ould Sghair, ont publié une déclaration dans laquelle , ils se dressent contre toute sanction contre les professeurs en grève et demandent à l’administration scolaire et au syndicat SIPES de résoudre les problèmes par la voie du dialogue. Ely Salem Khayar

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind