La BID finance la construction d’un hôpital de cardiologie en Mauritanie.


La Mauritanie va se doter bientôt d’un hôpital moderne de cardiologie. Le secrétaire général du ministère de la santé vient de présider, un atelier de lancement du projet de construction et d’équipement de cet ouvrage, ce lundi, 13 février, à l’hôtel TFeila.
D’un coût total de 19 millions de Dollars dont 17 de la la Banque islamique de développement (BID) et 2 provenant des caisses de l’Etat mauritanien, l’hôpital de cardiologie aura une capacité d’accueil de 80 à 800 lits. Le projet qui vient d’être lancé officiellement comprend trois composantes : travaux de construction, équipement et formation de cardiologues et personnel paramédical et leur perfectionnement sur le sol national.
Dans son discours d’ouverture, le secrétaire général du ministère de la santé a insisté sur l’importance du projet pour la Mauritanie avant de remercier vivement la BID pour son appui généreux.

Pour le Sg, le but du gouvernement est pouvoir la Mauritanie en infrastructures adaptées et en personnel spécialisé dans divers domaine de la santé, pour réduire le coût des évacuations sanitaire à l’étranger.
Pour sa part, le représentant de la BID en Mauritanie a loué la coopération entre son organisation et la Mauritanie. Le représentant de cette institution financière islamique a également rappelé la place prépondérante qu’occupe le secteur de la santé dans son action.
Après la cérémonie d’ouverture, le panel de participants va suivre plusieurs exposés. Le premier a justement porté sur le projet, ses composantes et son montage financier. Il a été présenté aux participants par le responsable de l’unité de coordination.
L’atelier va durer 2 jours et que la cérémonie s’est déroulée en présence d’un conseiller à la présidence de la République, du secrétaire général du ministère du développement économique, du représentant de l’OMS en Mauritanie et des directeurs des centres hospitaliers de Nouakchott et d’autres personnalités du secteur. Rappelons que l’actuel centre de cardiologie comprend deux unités dont l’une est logée à l’hôpital Cheikh Zaid premier établissement à disposer d’une unité de cardiologie.

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind