La femme mauritanienne célèbre le 8 mars.


La célébration de la fête internationale de la Femme du 8 mars se prépare aussi en Mauritanie. Le collectif des femmes de la société civile organisera une marche le jour J qui partira de la BMCI jusqu’au Palais de la République avec des slogans pour attirer les décideurs sur les préoccupations du moments.Pour ce faire, plusieurs ateliers de fabrication de pancartes ont été animés dans les neuf moughataas de la Capitale sous la houlette de Mar Jubero, coordonnatrice du mouvement. A l’IMF les festivités du 8 mars sont également inscrites à l’agenda :

Aminétou mint Moctar, la présidente de l’Association des femmes chefs de famille anime ce mardi à 17 h, une conférence sur la traite de l’esclavage.Il s’en suivra une autre le dimanche 11 mars à la même heure, relative aux femmes domestiques. Mais le clou de la fête des femmes dans ce temple de la Culture en Mauritanie sera le concert « la voix des femmes » le 8 mars à 20h30 qui rendra un hommage mérité à la diva feu Dimi mint Abba.

On aura sur la scène Tahra mint Hambara, Penda Woury, Garmi mint Abba et les charmantes filles du groupe Diddal Jaalal. En abritant l’exposition de photographies « femmes en Mauriatnie », le Musée National a ouvert le bal dès le 4 mars. Ce travail composé de 16 tableaux peint le portrait de la femme mauritanienne, dans son quotidien, dans ses rêves, dans ses désirs les plus ardents… Ceci est le fruit de l’atelier animé par Mlle Eva Riol Velosco au profit de femmes – photographes avec la collaboration des ambassades du Royaume d’Espagne et des Etats – Unis d’Amérique.

Les quatre meilleurs clichés ont été récompensés chacun d’un appareil photo. Est – ce à dire que bientôt on aura des artistes photographes dans notre univers culturel ?
C’est le souhait de Mlle Velosco qui entend poursuivre son action envers ses étudiantes.

Yero Amel Ndiaye

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind