Une mineure maltraitée par sa patronne.


Agée de 15 ans, MMSM est domestique dans la maison de MMS depuis une année ou presque.Tout semblait bien se passer entre la patronne et sa petite bonne. Les rapports étaient au top et frisaient d’ailleurs la complicité. Cette ambiance a fini par virer au vinaigre sans doute pour toujours.Car, les deux femmes en sont venues aux mains après une vive altercation verbale. C’est ainsi que MMS, qui avait piqué une colère noire, s’est saisie d’un couteau dans la cuisine et l’a planté sur plusieurs endroits du corps de MMSM, la bonne. Blessée grièvement, la pauvre fille s’est mise à hurler. 
Les voisins, alertés par les cris de cette dernière, ont couru vers la maison pour lui porter secours. Surpris de trouver la domestique ensanglantée ils l’ont conduite dans un centre de santé du quartier.

Sa patronne, a été manu militari conduite au commissariat de police de Ksar. Les deux bagarreuses se retrouveront ensuite dans les locaux du commissariat. À la suite de l’audition devant le parquet des deux femmes, la patronne fut déférée. Selon des sources de l’AFCF (Association des femmes chefs de famille), le procureur aurait demandé que la patronne soit envoyée en prison en attendant sa comparution au box, tout en confiant l’instruction de cette affaire à un juge. Entre temps, le juge des enfants, a été appelé à servir dans un autre tribunal. L’accusée a pu bénéficier d’une liberté provisoire. Et depuis cette affaire semble être placée pour de bon. Car la justice n’a pas été rendue selon l’AFCF. La présidente Aminetou Mint El Moctar n’est pas passée par quatre chemins pour dénoncer « un déni de justice de deux poids deux mesures ».
Camara Mamady

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind