Fuite au bac ou sabotage des actions du gouvernement en matière d’éducation ?

éducationLes candidats au Baccalauréat  pour la série D session juin 2015  se  pencheront  sur  l’épreuve de Physique et de chimie  à partir du lundi  22 juin selon les responsables du secteur de l’éducation national  dans différents  centres d’examens  à l’intérieur qu’au niveau de la capitale Au motif de fuites  de cette dernière.
Sans tarder, le  responsable du service des examens et d’évaluations, sur le plateau de la télévision nationale avait  confirmé, la fuite de l’épreuve de la physique-chimie pour la série scientifique à la première session du baccalauréat 2015.Et  à Ould Meguett qui avait déclaré auparavant que toutes les dispositions ont été prises pour le  bon déroulement  de cet examen national de dire  qu’une enquête  est  ouverte et les responsables de la fuite seront punis  selon la loi. Dans ce contexte deux  partis politiques et le syndicat  national de l’enseignement secondaire  ont dénoncé  les magouilles et le laxisme qui ont  caractérisé  le déroulement de cet  examen national.  Mais reste à savoir  si  la déclaration du responsable du service d’examens et d’évaluations, celles des politiques et celle du syndicat suffisent   pour apaiser les esprits  ou faire confiance .surtout  quand on sait  que des parents d’élèves
magouillent  au haut niveau et dans des  centres d’examens  des enseignants sans vergogne, aidés par des chefs de centres laxistes  laissent les candidats utiliser toutes sortes de téléphones  pour  tricher .Pire certains enseignants se permettent de corriger au tableau pour des élèves  et d’autres, à défaut  de servir de transporteurs de papiers de triches utilisent leurs téléphones pour envoyer  par messages des corrigés aux candidats. C’est  dans ces conditions que sont organisés le concours d’entrée en 6ème, le B E P C  et maintenant le Bac.  En attendant de trouver le coupable, il faut oser dire que la responsabilité est à différents niveaux
Il y a  fuite oui mais il n y a pas que  fuite. Le laisser aller et laxisme des  enseignants chois pour la surveillance ne sont pas de nature à empêcher la triche. Car  il est écrit noir sur blanc sur  les convocations des surveillants qu’il est interdit aux élèves l’utilisation de téléphones et on le  retrouve en salle Et alors si ce n’est  par complicité et laxisme ?.
Dans sa déclaration, le SYNES saute sur la défense d’intérêts égoïstes  en parlant de professeurs  qui doivent être chois comme correcteurs  alors que le mal de l’enseignement est ailleurs et à tout les niveaux.
le moins qu’on puisse dire que les épreuves  du BEPC ,de  la Physique et de la Chimie  au Bac pour la série  D  comme d’autres ont été traités par les candidats dans  des conditions  de triches  ou douteuses soit par l’utilisation des téléphones  ou par d’autres moyens pour lesquels  les surveillants  et leurs chefs de centres ont joué un rôle de premier plan.
s’il y a fuite d’épreuves, il y a aussi  magouille, laxisme et complicité visant à saboter l’action du gouvernement en matière d’éducation en cette année 2015, année de l’enseignement  sans les enseignants.
En un mot un défi pour les responsables du secteur de l’éducation  que des magouilleurs, des tricheurs et de laxistes achèvent  au vu et au su de tout sans mot dire.

 

Amadou Bocar Ba/Gaynaako

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge