Fusillade de Newtown : les élèves ont repris le chemin de l’école

La ville reste profondément traumatisée par le massacre le 14 décembre de vingt enfants de CP et de six femmes du corps enseignant.

 

Les élèves de Sandy Hook à Newtown reprennent jeudi le chemin de l’école, dans un nouvel établissement ultra-sécurisé, vingt jours après le massacre qui a rendu tragiquement célèbre cette petite ville du Connecticut (nord-est des États-Unis). Le collège Chalk Hill, fermé l’an dernier dans la ville voisine de Monroe, a été repeint, nettoyé, adapté pour accueillir les quelque 500 enfants de Sandy Hook.

Situé à quelque 10 kilomètres de l’école où un jeune de 20 ans a massacré au fusil d’assaut vingt enfants de 6 et 7 ans et six femmes de l’encadrement le 14 décembre, le collège a été rebaptisé « école primaire de Sandy Hook ». Les bureaux des enfants, les posters de leur classe, les affaires laissées derrière eux ce vendredi noir, tout y a été transporté pour aider les petits élèves à reprendre leur routine jugée indispensable, a déclaré mercredi la responsable locale des écoles Janet Robinson dans une conférence de presse.

« École la plus sûre des États-Unis » (police)

Des policiers armés seront présents à l’arrivée des élèves, et les mesures de sécurité ont été renforcées, a également indiqué la police. Toutes les voitures notamment seront stoppées, leur conducteur interrogé. « Je pense que maintenant, cela doit être l’école la plus sûre des États-Unis », a souligné Keith White, porte-parole de la police de Monroe lors de la conférence de presse. Le collège a été transformé en « une école primaire très joyeuse », a également indiqué Janet Robinson. Les murs ont notamment été décorés de flocons de neige en papier, envoyés par des élèves « du monde entier », selon elle.

Janet Robinson a ajouté que l’emploi du temps jeudi serait l’emploi du temps habituel. « Nous ferons les choses que nous faisons normalement », a-t-elle insisté. L’ancienne directrice de Sandy Hook Donna Page, qui avait pris sa retraite en 2010, assure l’intérim, après le décès de la directrice Dawn Hochsprung, tuée dans la tragédie. « Nous comprenons que de nombreux parents auront peut-être besoin d’être près de leurs enfants pour leurs premiers jours d’école et vous serez les bienvenus », a-t-elle indiqué sur le site de l’école.

Recréer une « routine familière » (directrice)

Mais elle les a cependant encouragés à recréer pour leurs enfants « une routine familière », en les laissant notamment prendre le bus scolaire. Une journée portes ouvertes a été organisée mercredi pour permettre aux élèves et parents qui ne l’avaient pas fait de se familiariser avec la nouvelle école. La ville de Newtown reste profondément traumatisée par le massacre, qui a suscité un débat national sur les armes à feu. Son auteur, Adama Lanza, s’est suicidé à l’arrivée de la police, et ses motivations n’ont jamais été élucidées.

Les enfants tués étaient tous des enfants de CP. « C’était le pire jour de ma présidence et je ne veux pas que cela se reproduise », a déclaré la semaine dernière le président Barack Obama, qui a promis de jeter « tout son poids » dans le débat politique. Il a chargé son vice-président Joe Biden de présenter des recommandations d’ici à la fin du mois de janvier sur la façon de prévenir ces tueries. Barack Obama a appelé le Congrès à voter un projet de loi interdisant notamment les fusils d’assaut et les chargeurs à grande capacité.

 

Lepoint

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind