Gabon : comment Ali Bongo Ondimba va répliquer au recours déposé par Jean Ping

president-ali-bongoAlors que Jean Ping a déposé un recours devant la Cour constitutionnelle jeudi, le camp d’Ali Bongo devrait déposer une « demande reconventionnelle » pour répondre aux accusations formulées par son opposant.

Le prochain round entre Ali Bongo Ondimba et Jean Ping se jouera bien devant la Cour constitutionnelle gabonaise. L’opposition a déposé un recours jeudi 8 septembre, apportant selon elle des preuves de fraudes dans la province du Haut-Ogooué, région d’origine du président sortant. Selon les informations de Jeune Afrique, le camp d’Ali Bongo Ondimba prépare la riposte.

Il devrait déposer « très rapidement » une « demande reconventionnelle » devant la Cour. « Selon la loi gabonaise, le premiers recours doit être déposé par celui qui s’estime lésé. Maintenant que M.Ping l’a fait, nous pouvons répondre », explique Alain Claude Bilie By Nze, porte-parole du chef de l’État, qui précise qu’il n’y a pas de date butoir en ce qui concerne cette démarche. Mais elle devra évidemment être faite avant le délai de quinze jours qu’a la Cour constitutionnelle pour statuer sur le recours de Jean Ping.

Une contre-attaque qui concernera d’autres provinces

Au-delà des éléments de réponse qu’apportera le camp d’ABO sur la région du Haut-Ogooué, les services juridiques du président sortant devraient également transmettre des pièces concernant d’autres provinces, où ils estiment avoir constaté des fraudes de la part de l’opposition. Alain-Claude Bilie By Nze avait dénoncé « une fraude massive » dans la province du Woleu-Ntem, qui a la réputation d’être un fief de l’opposition.

Une délégation de chefs d’État de l’Union africaine était toujours attendue à Libreville pour tenter de désamorcer la crise. Son arrivée a été reportée sine die par l’UA dans l’après-midi, mais Smaïl Chergui, commissaire à la Paix et à la Sécurité a bien rencontré les deux candidats, jeudi 8 septembre, alors que le représentant du Secrétaire général de l’ONU pour l’Afrique centrale est également à pied d’oeuvre.

Mathieu Olivier

Source: jeuneafrique.com

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge