Gambie: Yahya Jammeh accuse le Groupe de presse de Youssou Ndour de diffamation et met en garde la presse sénégalaise

Yahya JammehNous vous informions il ya quelque jour que le Président Gambien était très mécontent du travail du groupe de presse de Youssou Ndour.
Eh bien les choses semblent s’accélérer puisque après avoir insinué mardi dans le journal Gambien Daily Observer que Fatou Camara, l’ancienne conseillère en communication deYahya Jammeh Rechercher Yahya Jammeh a été une taupe à la solde de TFM, c’est Sheriff Bojang, le ministre de l’Information et de la Communication de Gambie qui a publié, jeudi, un communiqué dont une copie est parvenue à KOACI pour décrier un article paru dans le journal deYoussou Ndour RechercherYoussou Ndour L’Observateur.
Selon le ministreSheriff Bojang Rechercher Sheriff Bojang « le journal sénégalais (L’Observateur, ndlr) est coutumier des faits » en ce sens qu’il a la « caractéristique de toujours tordre les faits pour illustrer une image négative des efforts largement salués de Son Excellence, le Président Cheikh professeur Alhaji Dr. Yahya AJJ Jammeh , pour trouver une solution pacifique et viable à l’impasse politique qui grippe actuellement la République sœur de Guinée Bissau » a expliqué le document de presse.
Le ministre Bojang affirme que « Le journal, propriété d’un ancien ministre du gouvernement sénégalais (Youssou Ndour RechercherYoussou Ndour , ndlr ), a affirmé que le président José Mario Vaz de Guinée-Bissau a rejeté les conseils des présidents Sall du Sénégal et Condé de la Guinée pour suivre les conseils du Président Jammeh.
Le papier a accusé le président de se livrer à « un jeu explosif  » à Bissau en affirmant que « l’initiative audacieuse » du Président Jammeh était une tentative calculée de faire de la Guinée-Bissau ‘un allié stratégique qui lui permettrait de traiter avec le puissant voisin sénégalais’. Ceci est un scandale journalistique très éloigné de la vérité et de la réalité. Dans le journalisme, tandis que l’opinion est considérée comme libre; les faits sont considérés comme sacrés. Les journalistes doivent écrire la vérité et éviter de se plier aux intérêts particuliers », explique Sheriff Bojang.
Et le communiqué de finir pour dire que « Lors de la réunion, Son ExcellenceYahya Jammeh Rechercher Yahya Jammeh a longuement discuté avec eux de la genèse et de la chronologie des événements ayant conduit à l’impasse actuelle et les a exhortés à travailler avec toutes les personnes et institutions sincères et honnêtes afin de trouver des réponses pour résoudre définitivement les problèmes qui minent les structures de gouvernance en Guinée-Bissau. Le président a une vision de verre à moitié plein de la situation en Guinée Bissau. Il croit en l’avenir du pays et de son potentiel ».

Source: koaci.com

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge