Gaza-Israël : la course contre la montre


Le ballet diplomatique se poursuit pour parvenir à une trêve, au sixième jour de l’opération « Pilier de défense ».

 

 

Au sixième jour de l’offensive israélienne contre les groupes armés palestiniens, d’intenses tractations se poursuivent pour parvenir à une trêve. Au Caire, où un responsable israélien s’est rendu dimanche, le président égyptien Mohamed Morsi a reçu les dirigeants des deux principaux mouvements de Gaza, le chef en exil du Hamas Khaled Mechaal et le chef du Djihad islamique Abdallah Challah, selon des sources égyptiennes.

Le ballet diplomatique se poursuit également en Israël et dans la bande de Gaza. L’envoyé spécial du Quartette pour le Proche-Orient, Tony Blair, et le ministre allemand des Affaires étrangères, Guido Westerwelle, sont attendus lundi à Jérusalem, au lendemain d’une visite du ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius.

Côté palestinien, après le Premier ministre égyptien et le ministre tunisien des Affaires étrangères, le secrétaire général de la Ligue arabe, Nabil al-Arabi, doit se rendre mardi à Gaza à la tête d’une délégation ministérielle. Le chef de la diplomatie turque Ahmet Davutoglu est également attendu mardi à Gaza, selon l’agence de presse Anatolie.
Escalade

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a prévenu dimanche que l’État hébreu était prêt à « étendre significativement » son opération militaire. Israël a mobilisé des milliers de réservistes et déployé d’importantes forces à la frontière avec la bande de Gaza. Compte tenu de cette menace d’une offensive terrestre israélienne, le temps semble compté pour les tractations en vue d’une trêve. « Les plans pour un accord avec le Hamas sont maintenant entrés dans leurs 24 heures cruciales (…). Maintenant il y a une course contre la montre : entre la voie d’une escalade militaire et celle menant à un accord », a estimé Alex Fishman, un expert militaire, cité lundi par le quotidien Yedioth Aharonot.

Lundi matin, les bombardements ont fait 10 morts, dont un enfant de 5 ans et deux jeunes femmes, ce qui porte le bilan des violences à 90 morts – 87 Palestiniens et 3 Israéliens – depuis le début mercredi de l’offensive israélienne. Dans la nuit, l’aviation israélienne a aussi totalement détruit un bâtiment de la police de la ville de Gaza. « Pilier de défense » est la plus vaste opération israélienne contre Gaza depuis l’offensive dévastatrice de décembre 2008-janvier 2009, qui n’avait que temporairement fait cesser les tirs de roquettes.

 

Source:Lepoint

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge