Ghana: Elections 2016: Ordre à la police de dissoudre «la sécurité privée» de tous les partis

Un policier en serviceLe ministre Ghanéen de l’Intérieur,Prosper Douglas Bani a ordonné à la police de dissoudre avec effet immédiat tous les groupes de sécurité et de milices au sein des partis politiques avant les élections générales de novembre 2016.

En explicitant son ordonnance à une rencontre de la police à Accra, Bani a fait savoir que les activités des groupes indexés pourraient affecter la stabilité du pays et qu’il n’est pas bienséant de laisser la sécurité du pays dans les mains des personnes ou des groupes inconnus.

En justifiant sa décision, Bani a expliqué qu’avec l’approche des échéances électorales, il faut « garder un œil sur toutes les activités de tous les groupes de sécurité privés qui sont liés à des partis politiques ».

Et pour assurer la sécurité dans le pays, le ministre de l’Intérieur a exhorté les leaders des partis politiques à faire recours à la police en lieu et place des agents de sécurité privés ou de groupe d’auto défenses.

Il a rappelé qu’une formation avait dispensée aux agents de sécurité pour la protection des candidats présidentiels y compris celle de leur vice-présidents à la présidentielle.

Source: koaci.com

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge