Gilles Le Guen Le djihadiste est en France

Le djihadiste français, Gilles Le Guen, arrêté au Mali fin avril est arrivée ce mardi matin à l’aéroport d’Orly. Il a été pris en charge par des agents de Gilles Le Guenla Direction centrale du Renseignement intérieur (DCRI), en vue de lui notifier son placement en garde à vue.

Gilles Le Guen, qui se fait appeler Abdel Jelil, est arrivé peu après 8H00 à l’aéroport parisien, sur un vol régulier en provenance de Bamako, a précisé cette source. Des agents de la DCRI l’ont alors pris en charge en vue de lui notifier son placement en garde à vue.

« Il va être interrogé. Nous devons savoir quel a été son parcours », a commenté le ministre de l’Intérieur Manuel Valls, sur Europe 1. Gilles Le Guen, âgé de 58 ans, avait été arrêté dans la nuit du 28 au 29 avril dans la région de Tombouctou par les forces spéciales françaises. Il avait été transféré la semaine dernière de Gao (nord) à Bamako, où l’armée malienne devait engager une procédure d’expulsion.

Né le 21 février 1955 à Nantes et titulaire d’un brevet de la marine marchande obtenu à la fin des années 80, l’homme a beaucoup voyagé avant de s’installer au Maroc, en Mauritanie puis au Mali depuis cinq ans avec sa deuxième épouse, une Marocaine.

Le parquet de Paris avait ouvert, mi-février, une enquête préliminaire le concernant, pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste. Il avait été repéré en septembre 2012 dans les rangs d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) sur un cliché récupéré par les services secrets français.

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge