Glencore Xstrata: Un Billet de train à un milliard dollars

XSTRATA

Le géant des matières premières Glencore Xstrata a conclu un accord préliminaire avec la Mauritanie lui permettant d’accéder aux installations ferroviaires et portuaires du pays, moyennant un milliard de dollars, levant un obstacle à ses ambitions pour le minerai de fer dans le pays, selon le Financial Times.

« Le négociant cherche à développer trois grands projets en Mauritanie, deux en partenariat avec l’entreprise minière contrôlée par l’Etat, la Société Nationale Industrielle et Minière, qui a exporté de manière exclusive ce minerai du pays depuis les années 1960″, écrit aujourd’hui le quotidien britannique.

« Initialement, SNIM avait demandé à Glencore un prix bien trop élevé pour un accès au rail sur les 20 à 25 prochaines années, » ont indiqué des sources proches du dossier au Financial Times, qui précise qu’un accord préliminaire a été conclu récemment, mais doit encore être finalisé.

Contacté par l’AFP, Glencore Xstrata, basé dans le canton suisse de Zoug, n’a pas voulu apporter de commentaires supplémentaires.

Dans son rapport annuel, le groupe indique que plusieurs projets sont actuellement examinés pour le minerai de fer. Le groupe mentionne notamment deux projets en Mauritanie, le premier concernant la mine d’Askaf, qui pourrait potentiellement générer 7,5 millions de tonnes par an.

Pour le second, situé à El Aouj, Glencore Xstrata évoque un projet offrant un potentiel de production à grande échelle, avec des ressources proches de 4 milliards de tonnes.

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge