Grabuges au FNDU

arton10255-0beb6Alors que même que le Front national pour la démocratie et l’unité (FNDU) qui regroupe l’aile dure de l’opposition mauritanienne devra faire face à un dialogue inclusif qu’il devra entamer avec le pouvoir en place, ses rangs se seraient fissurés ces derniers jours, poussant certains observateurs à se demander s’il pourra préserver sa cohésion pendant longtemps. En effet, la crise qui secoue actuellement le FNDU est considérée comme la plus grave qu’elle ait connu depuis sa constitution en 2010. Deux tendances s’affrontent, entre les faucons qui sont tentés de rejeter tout dialogue avec le pouvoir et les colombes qui sont pour le maintien du principe, de ce dialogue. Au cœur de la polémique, le débat semble avoir être surchauffé entre ceux qui sont pour le maintien du président actuel du FNDU, Ahmed Ould Daddah et son Secrétaire Exécutif, Mohamed Vall Ould Bellal et ceux qui s’attachent à la légalité de l’alternance à la tête de l’instance.

Autre polémique, celle qui oppose une présidence du Forum uniquement circonscrit aux leaders politiques et ceux qui veulent une alternance entre les quatre pôles qui le composent, avec possibilité qu’une personnalité indépendante, un syndicaliste ou un activiste de la société civile puisse diriger l’instance pourtant d’obédience politique. Selon cette logique, c’est l’ex-bâtonnier de l’ordre des avocats, Me Ahmed Salem Ould Bouhoubeïny qui serait en vue pour présider le FNDU alors que l’aile politique préconise de garder encore Ahmed Ould Dadda, pendant au moins cette période où il est question de dialogue entre l’opposition et le pouvoir en place.

Une rencontre décisive pour trancher sur ces différents points de divergence est ainsi prévu aujourd’hui, mardi 28 avril, sinon jeudi prochain. Il s’agira de savoir s’il faut conserver encore l’actuelle équipe dirigeante ou la remplacer conformément au calendrier fixé.

JOB

Source:  lauthentic.info

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge