Grave et inadmissible pénurie de compteurs électriques ! Est-ce le spectre de la mauvaise gestion qui plane sur la Somelec ?

somelec_logo_ndb_1 La pénurie persistante de compteurs est devenue intolérable et source de beaucoup de problèmes entre la Somelec et ses usagers qui en sont arrivés à se demander s’il s’agit-il là d’un cas manifeste de mauvaise gestion des stocks ou s’il s’agit-il, plutôt, d’une pénurie délibérément organisée ?

Quoi qu’il puisse en être les faits sont là pour montrer toute l’étendue de l’incapacité de la Somelec à assurer un approvisionnement régulier des compteurs qui constituent le principal cordon ombilical liant cette société à ses clients et abonnés notamment.

Sans verser dans la superstition à laquelle nous convie, pourtant bien, cette « ombrageuse » gestion des compteurs, l’on peut dire que malheur à l’abonné dont le compteur a brulé ou à celui dont le compteur s’est tout simplement détérioré.

Malheur aussi au candidat à l’abonnement qui verra le centre d’accueil le balader de rendez vous en rendez vous jusqu’à ce qu’en, désespoir de cause, il ne lui reste que d’acheter, lui-même et par ses propres moyens, un compteur, le plus souvent défaillant et de très mauvaise qualité chez les commerçants de la place alors que, contractuellement, le compteur est à la charge de la Somelec (fourni et placé).

Faute d’en acheter un au marché le client devra alors faire appel à un agent « compatissant » de la Somelec qui lui vendra un compteur à un prix exorbitant. Aussi, en arrive-t-on à s’étonner et, à juste titre du reste, qu’un produit aussi important et aussi déterminant dans la vie de cette société fasse l’objet d’une gestion des stocks aussi hasardeuse alors même que l’organigramme de la société prévoit une direction des approvisionnements, une cellule dédiée aux achats et une commission chargée des achats d’exploitation qui se révèlent, toutes, incapables d’assurer un approvisionnement régulier d’un article dont les besoins sont connus longtemps à l’avance.

Et dire que ces trois structures ont à leurs têtes des directeurs qui perçoivent des émoluments faramineux.

Quoi qu’il en soit une action vigoureuse et urgente de la nouvelle direction de la Somelec est souhaitable pour améliorer l’image de la société au prés de ses clients et lutter plus efficacement contre la fraude tout en accroissant son taux de pénétration au prés de la population, surtout les quartiers les plus démunis et nouvellement électrifies.

Brahim Ould Abdallahi

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge