Grève à la Snim: La production affectée à plus de 70% en un mois (documents officiels)

documents afférantMauriweb: Selon nos confrères de Alakhbar qui fournissent les documents afférant à la production minière à Zouérate, la grève des employés a occasionné une chute de 70% de la production de fer entre le 27 janvier, veille de la grève, et le 25 février dernier.

La production à Zouérate se chiffrait à 170.910 quotidiennement alors qu’elle n’était plus que de 47.380 tonnes seulement le 25 février 2015.

Cependant notent nos confrères, la production 25 février de 32980 tonnes tient au fait que la Snim a exploité des stocks entreposés avant la grève.

L’investigation montre également que l’exploitation des engins révélatrices du déficit d’activités liées à l’exploitation est elle aussi totalement à la baisse.

Ainsi les gros engins avaient manipulé 96.960 tonnes et les petits engins 73.950 le 27 janvier 2015. Le 25 février 2015, les gros engins n’ont plus manipulé que 43.220 tonnes alors que les petits enregistraient seulement 4160 tonnes.

Contrairement donc aux prétentions de la direction générale de la Snim l’effet de la grève sur le site d’exploitation de la société a été lourd. Ce qui explique, peut être, que la Snim ne pouvant continuer à camoufler la réalité de la production, en dépit de l’appel à des retraités, fait montre d’une ouverture en direction des employés d’autant plus que les employés de Nouadhibou lui ont donné un ultimatum pour reprendre les négociations avec leurs collègues de Zouérate, faute de quoi ils arrêteraient aussi de travailler à partir du 3 mars 2015.

altaltaltalt

altaltalt


Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge