Grève à Radio France: un médiateur pour tenter de sortir de la crise

La Maison de la radio, à ParisCe vendredi 10 avril, le médiateur nommé par le gouvernement, Dominique-Jean Chertier s’est rendu à la Maison de la radio pour tenter de trouver une issue au plus long conflit qu’ait jamais connu le groupe de radio public. Il devrait commencer à rencontrer les syndicats dés cet après-midi. Le mouvement de grève a par ailleurs été reconduit jusqu’à lundi, en assemblée générale.

Ce vendredi, la grève à Radio France a été reconduite jusqu’à lundi. La poursuite du mouvement a été votée à une très forte majorité lors de l’assemblée générale. Dans le même temps, le médiateur nommé par le gouvernement s’est rendu sur place et a assuré que « le dialogue social n’est jamais définitivement rompu ». Ce conflit social sans précédent à Radio France est une situation intolérable de l’avis même du Premier ministre, Manuel Valls. Pas étonnant donc que la ministre de la Culture Fleur Pellerin ait enfin nommé, comme le demandait le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), un médiateur rompu aux négociations sociales.

La tâche de Dominique-Jean Chertier, ancien conseiller pour le dialogue social à Matignon sous Jean-Pierre Raffarin ne sera pas facile. Il s’agit de renouer les fils du dialogue social et de mettre fin à une grève qui est d’ores et déjà la plus longue à la radio publique française nationale depuis Mai 68.

Sa nomination intervient au lendemain d’un comité central d’entreprise, dont les syndicats ont claqué la porte avant même d’entendre le projet stratégique du président de Radio France, Mathieu Gallet. A plus long terme, Dominique-Jean Chertier devra mettre en place une méthode de travail pour discuter des missions et des moyens de Radio France.

Source: RFI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge