Guerre au Mali : Cinquante terroristes localisés à la frontière sénégalo-malienne (commandant)


- Un groupe de 50 terroristes islamistes a été repéré à 50 km de Tambacounda, ville située à 467 km de Dakar, à la frontière Est du Sénégal avec le Mali, selon le Colonel Insa Sagna, commandant de cette zone militaire n°4.

Après avoir reçu tous les renseignements recoupés, les autorités militaires sénégalaises installée dans cette partie Est du pays ont alerté leurs collègues maliens, qui ont immédiatement entamé le combat contre ces Djihadistes.

Côté sénégalais, cette localisation a renforcé le plan de surveillance des frontières pour contenir la menace. «La zone militaire qui couvre les régions orientales de Tambacounda et de Kédougou a pris toutes les mesures pour faire face à la menace terroriste, en renforçant son dispositif de sécurité à la frontière avec le Mali et la Mauritanie», ajoute le Colonel Sagna, commandant cette zone.

Il souligne que les mesures de sécurité ont été renforcées aussi bien au niveau de la frontière qu’à l’intérieur de la ville de Tambacounda, mais aussi au niveau des points sensibles.

Dimanche dernier, on faisait état de l’arrestation d’un Djihadiste dans la région de Kolda (Sud Est).

L’actualité sénégalaise est aussi remuée avec cette mort de trois Sénégalais par divers mobiles. Ainsi, la dame Coura Diop s’est immolée dans la ville de Dioum (Nord), après une altercation avec son mari.

Le 2ème Sénégalais est décédé hier à Yamoussoukro (Côte d’Ivoire) lors d’une attaque de la boutique son frère. Voulant secourir son aîné, Amadou Alassane Niang est tué par une rafale de Kalachnikov des assaillants. Le 3ème Sénégalais, Mamadou Diouf, s’est pendu à Felizzano (Italie) pour cause de «désespoir imprévisible».

 

KOACI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge