Guerre au Mali : Des combattants qui disparaissent dans la nature


  Une colonne d’une vingtaine de pick up armés de combattants islamistes et autres a été aperçue dans la région de Nara à l’ouest du Mali à quelques kilomètres de la frontière mauritanienne apprend KOACI.COM ce mardi de sources locales.

Selon nos informations, tout indique que les individus étaient en provenance de la zone du cercle de Niono (370 km nord de Bamako), sous contrôle des armées maliennes et françaises depuis samedi dernier (voir articles koaci.com). Ils seraient arrivés par la route menant à Akor, plus à l’est, nous indiquera un de nos contacts dans la zone.

Reste désormais à savoir si, peut être en chasse ou cherchant à fuir, l’objectif de la colonne serait de passer la frontière à hauteur d’Abel Bagrou ou autre, de l’autre côté, en terre mauritanienne. Aucune information ne nous sera parvenue dans la sens de soldats français aperçus pour l’heure dans la zone frontalière.

A Bamako au delà du constat d’une désorganisation de déploiement des quelques soldats de la Cedeao arrivées, le phénomène d’islamistes qui disparaissent voire se réfugie en terre étrangère à mesure qu’avance l’armée française inquiète à haut niveau.

Un gradé de l’armée malienne, sous couvert d’anonymat, nous indiquera ce mardi réaction à notre information, que la difficulté de mettre la main sur les combattants serait une véritable difficulté pour l’armée française qui, toujours selon nos informations fait cap au nord sur deux axes, l’un en direction de Tombouctou, l’autre, Kidal.

IB

 

Koaci

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge