Guerre au Mali : La France libère Gao et bombarde Kidal

Alors que les autorités françaises balayaient ce vendredi soir d’un revers de la main la proposition politique du Mujao en vue d’une négociation autour de la question de la libération d’un otage, KOACI.COM apprend de source de l’armée malienne que la ville de Gao (nord est Mali) a été libérée depuis ce samedi soir par les hommes de l’opération française Serval.

Bombardée depuis quatre jours en son coeur et dans ses environs sur des cibles logistiques et militaires précises, comme nous vous le rapportions, la zone aurait été nettoyée par l’armée française qui aurait lancé depuis ce samedi une opération à Kidal, derniere ville à conquérir avec Tombouctou avant le retour à l’intégrité territoriale du Mali; mission première de l’opération Serval et ouest africaine conformément à une résolution de l’ONU.

Un grand nombre d’islamistes se seraient retranchés, abandonnant leurs positions au regard de l’avancée et du déploiement des troupes françaises au Mali, vers Kidal et les frontières algériennes et mauritaniennes.

Des soldats nigeriens et maliens s’apprêteraient à être deployés dans la zone pour son contrôle une fois cette dernière totalement sécurisée et vidée d’islamistes par l’armée française, consciente de cachette de certains combattants dans des habitations civiles des villages alentours. Une opération de ratissage au sol serait à cette heure en cours.

Nous apprenons du peu d’informations reçus de Gao, qu’une dizaine de combattants auraient été capturés, d’autres auraient été tués dans des combats au sol.

La libération totale du Mali semble proche et déja à Bamako bon nombre de maliens sont enthousiaste à cette idée.

IB

 

KOACI

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind