Guerre au Mali : La France officialise l’annonce des libérations de Diabaly et Douentza


 Comme nous vous l’annoncions depuis samedi en se fiant à nos sources locales, Diabaly a bel et bien été libérée.

La France qui jusque là préférait la prudence vient de le confirmer par la voix de son ministre de la défense Jean Yves le Drian qui a par ailleurs indiqué ce lundi matin que la ville de Douentza était elle aussi sous contrôle.

Un groupe de l’armée malienne qui suivait en retrait l’armée française a pris position symboliquement dans la ville comme nous le rapportent les témoignages sur place à Diabaly ce lundi matin.

Selon nos informations, il n’y aurait pas eu de combats au sol entre les soldats de l’opération serval et les combattants islamistes dans la localité de Diabaly. Ces derniers ayant préférés la fuite, replis vers d’autres localités, d’autres, qui s’étaient réfugiés dans des habitations, préférant ce rendre et stopper les hostilités. Ces derniers à en croire nos sources seraient issus des rangs de l’ancienne armée libyenne.

A ce jour, 2 000 soldats français sont engagés sur le théâtre des opérations plus d’une semaine après l’entrée en guerre de la France au Mali.

L’armée française qui procède depuis deux jours à un « nettoyage » de cette zone située à quelques 400 km au nord de Bamako, semble vouloir ensuite poursuivre son avancée vers le nord du pays.

L’UE propose par ailleurs une réunion internationale sur le Mali le 5 février prochain.

IB

Koaci

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge