Guidimakha : le Ministre de la santé à l’écoute des populations et du personnel soignant – [Rep. photos]


Ba Al Housseynou Hamady, Ministre de la santé est arrivé à Sélibaby dans la soirée du Samedi 11 aout dans le cadre de la tournée de travail qu’il mène à l’intérieur du pays.

Accompagné du Dr Cheikh o/ Baye, du Dr Niang Saidou, du Dr Ba Mamadou et du Dr Abdatt, respectivement conseiller, chargé de communications, directeur de la lutte contre les maladies, directeur de la médecine hospitalière et directeur des ressources humaines et du wali du Guidimakha, Mr Isselmou o/ Abderrahmane o/ Meimouh entouré de son staff sécuritaire ,le Ministre a présidé une réunion ouverte aux élus, leaders d’opinion, ainsi que les représentants de la société civile (ONG, coopératives féminines) dans la salle de réunion de la délégation régionale du Ministère de la culture, de la jeunesse et des sports.

Dans son discours, le Ministre a fait étalage des réalisations du Président de la République dont l’essentiel du programme politique est, selon lui, en passe d’être réalisé.

Surtout dans le domaine de la santé. Il a fait remarquer que le secteur de la santé demeure une priorité pour le président, raison pour laquelle il y a eu construction des hôpitaux ,extension des centres et postes de santé sur l’ensemble du territoire national et leur équipement en personnel et en matériel.

C’est ainsi qu’il a fait état de la construction de cinq hôpitaux ,des écoles de santé publique, de recrutement direct de 125 unités médicales et paramédicale et de 191 unités paramédicales sortants des écoles de Nouakchott et de Kiffa au titre de l’année 2011.

La formation de 914 stagiaires (infirmiers et sages femmes) a été également mis en relief au cours de l’intervention que Mr Ba Al housseynou a faite en pulaar pour mieux faire passer son message aux populations qui se sont mobilisées en grand nombre à l’occasion de sa visite dans la wilaya du Guidimakha qui ,en moins de deux semaines a vu défilé plus de sept Ministres.

Le Ministre après avoir écouté attentivement les doléances des populations à travers les différents intervenants a promis de voir comment les indulgents pourront désormais être évacuer sur Nouakchott sans payer 70000 Um ,montant fixé pour le carburant de l’ambulance et comment éviter aux femmes qui viennent accoucher à la P M I et/ou à la maternité de l’hôpital régional de payer la somme de 5000 um. Il a également promis la transformation de certains postes en des centres de santé et leur équipement.

C’est à ce sujet que le Ministre et le reste de sa délégation s’est rendu à Gouraye pour visiter le poste de santé en voie d’être transformé en un centre où le Dr Tandian Yacoub, Drass du Guidimakha lui a fourni toutes les explications liées au personnel et à l’équipement.

Djeinaba Diallo, chef de base de l’o n g espagnole, A C F, un partenaire de taille du secteur de la sante dans cette wilaya du sud, prenant la parole a mis l’accent sur les réalisations de son o n g en matière de lutte contre la malnutrition dans cet arrondissement en particulier et dans toute la région avant d’insister sur la sensibilisation et le volet formation pour le personnel de la santé en zone rurale surtout

Après Gouraye ce fut alors le tour du centre de santé de la ville de Sélibaby d’accueillir, Mr Ba Al housseynou Hamady et ses proches collaborateurs en visite au Guidimakha. Ainsi donc après avoir visité la maternité, la pharmacie, le laboratoire et le centre nutritionnel construit par l’A C F au niveau du centre de Sélibaby,le Ministre a suivi deux exposés.

Le premier présenté par Dr Diop Ibrahima, médecin du centre, exposé au cours duquel il a souligné la situation de son personnel, l’état des équipements existants ,les types des pathologies comme le paludisme et les diarrhées qui constituent respectivement 19600 et 1177 des consultations au titre de l’année 2011.A lui d’ajouter que sur une superficie de 7275 km carré, le département de Sélibaby compte 28 postes de santé ,trois centres et un hôpital pour une population de 19760 habitants.

Dr Diagana salif de counter part international, un autre partenaire de taille du ministère de la santé au Guidimakha où la malnutrition est à 14% alors qu’au Gorgol et en Assaba on avance les 18 %et les 16 % a lui aussi présenté le second exposé portant sur une étude réalisée par son o n g au bout de quatre ans sur la malnutrition dans la commune de Khabou, sa zone d’intervention. En fin la dernière étape de la visite du Ministre de la santé au Guidimakha est marquée par celle effectuée dans les différents services de l’hôpital régional de Sélibaby dans l’après midi du dimanche 12/8/2012.

Au cours de cette visite le Ministre de la santé a exhorté le personnel de la santé à redoubler d’efforts et a promis l’ouverture des écoles de santé publique aux bénévoles qui détiennent le diplôme du brevet et la génération de la prime de risque. Mais a–t-il souligné que pour régler le problème lié au manque du personnel il faut attendre car la première formation de la faculté de médecine n’est pas prête encore pour aller sur le terrain.

Mais en attendant pour faire face à cette situation le gouvernement a signé des accords avec des pays amis tels que le Cuba le Soudan la Tunisie et la Turquie pour envoyer des médecins et techniciens de santé pour servir dans notre pays. Dans le même sillage, le gouvernement compte rendre la CNAM accessible à tous les citoyens. Les hôpitaux de Rosso, Kaédi, Nema, Sélibabi et Aleg répondront aux normes où tous les services seront représentés.

Populations et le personnel de santé écoutés set/ou rencontrés lors de la visite du Ministre de la santé au Guidimakha attendent avec impatience la concrétisation des promesses tenues par celui qui a séduit plus d’un en s’exprimant en pulaar pendant que de complexés se font traduire devant leurs frères.

Signé Amadou Bocar Ba/Gaynaako

Cp/Guidimakha.

RIMWEB VOUS Y MENE EN IMAGES

Source: Cridem


Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge