Guinée: Présidentielle, au moins 13 morts dans des violences en une semaine

ConakryLes violences liées aux élections présidentielles ont fait 13 morts en une semaine , selon un nouveau rapport publié par l’ONG Amnesty International.
Au moins 13 personnes ont été tuées en moins d’une semaine en Guinée dans des violences survenues avant et après l’élection présidentielle du 11 octobre, comme annoncé jeudi par l’organisation Internationale .
Le bilan établi après une mission d’enquête fait état de six morts à Conakry, la capitale, et sept à l’intérieur du pays pour la période du 8 au 13 octobre, d’après un communiqué de l’organisation des défense des droits de l’homme.
Parmi les six personnes mortes à Conakry, trois ont péri dans “des affrontements entre sympathisants de partis rivaux”, qui ont aussi fait “au moins 80 blessés”, indique le texte.
Les trois autres décès enregistrés dans la capitale sont trois personnes « tuées par les forces de sécurité », précise Stephen Cockburn, directeur adjoint du bureau régional d’Amnesty pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre .
Pour rappel, la Commission électorale nationale indépendante a annoncé les résultats provisoires, indiquant qu’Alpha Condé avait été réélu au premier tour.
Le principal opposantCellou Dalein Diallo Rechercher Cellou Dalein Diallo a décidé de ne plus contester les résultats de la présidentielle de dimanche et la victoire du présidentAlpha Condé Rechercher Alpha Condé estimant qu’ il n’y avait pas de cour constitutionnelle.

Source: Koaci.com

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge