Guinéens expulsés de la Mauritanie, rejoignent leurs lieux de travail grâce à l’implication de l’ambassadeur Diané

Des ressortissants guinéens expulsés de la Mauritanie vers le Sénégal voisin en début avril 2012, ont regagné leurs lieux de travail respectifs grâce, dit-on, à l’implication de l’actuel ambassadeur de la Guinée au Sénégal, en Gambie, au Cap Vert et en Mauritanie, Madifing Diané, a-t-on appris. ce dernier, faut-il le rappeler fut également ancien ministre de la Sécurité sous la conduite du Premier ministre du gouvernement de large ouverture, Dr Ahmed Tidjane Cissé.

Joint au téléphone dimanche après-midi, l’Ambassadeur Madifing Diané apporte des détails. « Effectivement, nos compatriotes ont regagné le sol mauritanien. En tout cas, tous ceux qui sont venus à l’Ambassade sont partis depuis trois jours, ils sont au nombre d’une vingtaine. Certains m’ont appelé pour me dire qu’ils sont arrivés à destination. Par contre, d’autres plus nombreux ne sont pas venus à l’Ambassade. Pour ceux-là, je ne pouvais rien faire parce qu’ils ne sont pas venus » a-t-il confié au téléphone.

Joint au téléphone, un compatriote vivant à Dakar confirme. « Je sais que les vingt guinéens ont regagné la Mauritanie mais d’autres sont là. Ceux-là ne se sont pas rendus à l’Ambassade. Donc, on pouvait rien faire pour eux » a expliqué Mohamed Diallo qui séjourne actuellement à Dakar.

Mais comment avez-vous fait, a-t-on demandé à notre interlocuteur.  » J’ai été chez l’ambassadeur de la Mauritanie à Dakar pour lui dire dans quelles circonstances nos compatriotes ont été renvoyés. Finalement, j’ai été compris parce qu’il a accédé à ma demande. C’est ainsi que des visas d’entrée d’un mois ont été délivrés pour les vingt guinéens qui se sont présentés chez moi. A ce jour, ils sont arrivés en Mauritanie « , a-t-il poursuivi.

Que comptez-vous faire maintenant, a-t-on questionné à l’Ambassadeur de Guinée à Dakar.  » J’ai déjà envoyé une représentante en Mauritanie. Celle-ci va s’occuper de la délivrance des cartes consulaires. Elle doit être reçue par le ministère mauritanien des affaires étrangères « , a-t-il dit.

Des ressortissants Ouest-africains, dont de nombreux guinéens, ont été expulsés de la Mauritanie, un pays de transit vers l’Europe qui veut régler le flux migratoire vivant sur son sol.

N’étant plus membre de la CEDEAO, les ressortissants Ouest-africains sont sommés de se procurer un visa d’entrée sur le territoire mauritanien.

Abdoulaye Bah
Conakry, Guinée
224.62.14.15.09Source: Guineenews

Toute reprise partielle ou totale de cet article  devra faire référence à  www.rimweb.info

 

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind