HAMDI OU HARTANI

La nomination de Maitre Hamdi Ould Mahjoub à la tête de la nouvelle agence de solidarité ou agence chargé de lutter contre les séquelles de l’esclavage a suscité beaucoup de réactions dans la classe politique , parmi les O.N.G de défense des droits de l’homme et à occulter les vrais questions .

Hamdi ou  Un Hartani Je pense que tout le monde est indigné par l’esclavage (ou les séquelles de l’esclavage ) , par aussi la situation humainement insupportable des affranchis dans les adwabas : pas d’eau , pas de terre , pas de centre de santé , pas d’écoles , rien pour avoir une vie digne .
Le fait que le pouvoir crée une agence chargée de ce douloureux problème est une victoire pour les bénéficiaires , les O. N.G, la classe politique dans son ensemble ,le peuple mauritanien dans toutes ses composantes et particulièrement pour le pouvoir .
Et comme on dit chez nous : ( sehab wessouya mine emeneyne jatt ) la pluie importe peu d’où qu’elle vienne .Ce qu’il faut souhaiter c’est que cette pluie arrose abondamment et fait pousser les pâturages .

La polémique sur la nomination de vlane ou vlana est un faux problème car le problème se situe ailleurs dans la mission et les moyens mis à la disposition de cette agence pour arriver à concrétiser cela sur le terrain par l’amélioration des conditions de vie des populations cibles.
Maitre Hamdi est un juriste de formation , militant de la première heure des droits de l’homme , ancien bâtonnier ,il a été de tous les combats pour la défense des prisonniers politiques depuis plus de 30ans , le fait qu’il ne soit pas hartani ne le disqualifie pas pour cette mission bien que j’aurais préféré subjectivement comme d’autres que ce soit un fils de cette frange qui soit chargé de cette mission . On peut expliquer ce subjectivement par une réaction raciste refoulée …..peut-être ?.
Bon , soit Maitre Hamdi n’est pas hartani , mais il a de par sa formation , son expérience, sa proximité avec le président et ses qualités personnelles d’homme de dialogue : les atouts pour assurer le succès de cette entreprise de salut public et puis le combat contre l’esclavage n’est pas l’exclusivité d’une partie de la population et interdit à d’autres .. C’est un combat de tous les hommes et femmes épris de liberté et de justice
Ce qu’il faut exiger des pouvoirs publics c’est une feuille de route claire , discutée avec tous les partenaires :bailleurs de fonds , société civile : (ong des droits de l’homme , partis politiques , oulemas) , administration , medias et tout autre acteur intéressé sans exclusives .
Nous devons tous souhaiter bonne chance à l’agence et beaucoup de succès à Maitre Hamdi dans sa nouvelle mission .
MOHAMED GHOULAM OULD BEYE
NOUADHIBOU

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind