Honte à la République!

Nktt-vue de dessuEncore cette histoire d’inondation des quartiers de Nouakchott après chaque goutte de pluie. Et l’impuissance des autorités à faire face aux dégâts que ces inondations occasionnent. Des quartiers comme la Socogim PS sont presque irrécupérables. D’autres comme les arrondissements du cinquième et du sixième et leur excroissance Kouva, Basra et Neteg attendront encore plusieurs semaines voire mois avant de dessécher et que leurs ruelles ne redeviennent praticables. Face à l’absence de l’Etat, les populations ont décidé de s’organiser pour mener seules le combat contre l’eau qui les envahit et qui menace de les sortir de leur maison vers des horizons inconnus. Ainsi, les habitants des maisons sises au niveau des jardins maraîchers se sont cotisés pour se payer une motopompe qui leur a permis de dégager les eaux stagnantes de toutes les concessions du quartier. Cette initiative a été suivie dans beaucoup d’autres secteurs. Du jamais vu depuis que la Mauritanie existe. Une démission aussi basse des services publics complètement incapables d’apporter le moindre secours à des populations en détresse. Honte à la République. Dans les Kebbas, les citernes qui devraient dégager les eaux ne l’ont fait que contre un montant de cinq mille ouguiyas que les pauvres des kebbas ont été obligés de leur verser. Sinon, aucune corvée gratuite. Un régime aux abois où chacun fait régner sa loi.

Source : Leclame

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge