« Il faut rire de tout « : Quel mauvais slogan pour la cohésion d’une grande nation

DIAGANADepuis les attentats abominables, insupportables et atroces du 07 janvier 2015 et du 08 Janvier 2015 à Paris, on entend par ci par là ,de la bouche des journalistes et des hommes politiques que la liberté d’expression nous permet de rire de tout, ce n’est pas de parler de tout simplement dit on maladroitement, mais il s’agit du rire, cela qui a valu des menaces et des attentats à Charlie Hebdo et dont les conséquences sont aujourd’hui lourdes pour l’économie, pour la cohésion nationale et la paix entre les communautés.
Il est certain que personne n’a le droit de tuer au nom d’une religion et que ces égarés ont agi au nom de la haine et de l’aberration et non au nom de l’Islam dont nous nous réclamons tous et pratiquons avec tous les respects que nous avons pour toutes les personnes et religions quel que soit leur origine sur terre . En aucun moment il n’est dit , dans l’Islam qu’il faut tuer et pire c’est lui qui tue une personne a tué toute l’humanité donc ma condamnation ne peut qu’être ferme et sans a priori par rapport à ces barbaries et agissements qui sèment le trouble et pointe du doigt toute une communauté musulmane pourant en harmonie et respectueuse des préceptes de l’Islam et de ces grandes recommnandations de tolérance,d’amour et de respect pour autrui.
Je reviens sur l’utopie d’un slogan devenu le fonds de commerce des journalistes et des politiques pour défendre à tout prix la liberté d’expression. Moi qui suis admirateur de de Jean Paul Sartre, un philosophe Français, il nous disait que «notre liberté s’arrête là où commence celle des autres » pour démontrer que la liberté tant défendue par nous, démocrates a en quelque sorte une limite c’est pourquoi le slogan rire de tout me semble complètement une idiotie et surtout quand on sape à l’unité d’une nation et que l’on blesse des millions d’individus à travers le monde en pourfendant un slogan ambigu et inadapté à la cohésion des peuples qui ne sont plus ceux de la révolution de 1889 et beaucoup y voient de la provocation , de l’Islamophobie et c’est justifié car la récidive de Charlie Hebdo caricaturant le prophète Mohamed (SWL) ce mercredi 14 Janvier 2015 est un autre pan à l’escalade de la surenchère et une opportunité trés belle est encore donnée à ces fous d’Allah qui veulent à tout prix ternir l’image de l’Islam par des actes incontrôlées portant atteintes à des vies humaines, tout le contraire de ce que nous dicte l’Islam et c’est regrettable que Charlie hebdo à travers ces rescapés ,participe et dope la promotion de ces hommes par un autre journal assez critique et controversé, c’est un délire de trop et c’est encore la porte ouverte à ces égarés de la planète pendant que l’arbitrage des politiques s’imposés pour une accalmie planétaire.
Faut-il rire de tout, non je ne pense pas, ceux qui caricaturent pour en rire n’ont jamais caricaturés leurs parents, épouses ou enfants sur un lit d’hôpital agonisant, ni caricaturer sur leurs parents dans leur lit pendant un moment d’intimité d’amour ou de désamour , ni même sur leurs disputes ou leurs divorces, nous dit-on par les mêmes tenant de la liberté, un peu de pudeur, un peu de respect, un peu d’intelligence humaine, on ne peut pas se permettre de rire de tout c’est idiot , impensable, irréalisable entre les communautés humaines, qui se côtoient, qui se complètent dans leurs cultures et qui pratiquent différemment des cultes face à un seul maitre celui des cieux de la terre et de la mer. Pourquoi alors vouloir à tout prix allumer la mèche, pourquoi la vente du papier doit prévaloir sur la cohésion des Français et de l’ensemble des citoyens éprouvés par ces caricatures provocatrices.
La liberté d’expression ne doit souffrir d’aucune ambiguïté, d’aucun amalgame, ni destinée à anesthésier une catégorie de religions ou d’individus, elle doit véhiculer des idées, des expressions saines, elle doit permettre la cohabitation, la cohésion, elle doit permettre l’apprentissage des cultures des sociétés dans leurs limites et dans leurs souffrances.
La liberté d’expression ce n’est point la souffrance des autres, ce n’est point la création et l’entretien des tensions communautaires mais c’est l’expression du vivre ensemble, de la tolérance, de l’unité, de l’amour pour son prochain, du respect de l’autre, de sa civilisation, de sa religion .La liberté d’expression c’est d’abord la cohésion de l’humanité, oui je m’offusque et me lève contre ce slogan abject et incohérent qui consiste à dire on doit pouvoir rire de tout. Pouvez vous aussi rire du décès de vos parents, de vos enfants, de vos épouses et leurs prochains enterrements à pierre lachaise, c’est immoral et soyons zen. Alors raison gardée soyons sérieux arrêtons d’attiser le feu, de grâce, continuons sur une liberté d’expression moins provocatrice et attentive à la blessure des milliards d’âmes sur la planète. Cela dit le terrorisme n’a rien avoir avec notre Islam, ceux qui qui se revendiquent de l’Islam en tuant ne sont que des mécréants, des monstres et autres créatures humaines et sont tout sauf des musulmans et il est temps de les appeler autre chose que des Islamistes et que le tout puissant Allah preserve la planete entière de ces énergumènes de tout bord et que l’ harmonie et la cohésion entre les peuples soient une réalité et non un trompe l’oeil pour toutes les civilisations.
écrit par  Diagana Mamadou Youssouf dit Ibnou 
Source : Alakhbr
Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge