« Il n’y a qu’une seule hypothèse: je gagne » (Abdoulaye Wade dans une interview télévisée accordée à DAKARACTU.COM)

« Il n’y a qu’une seule hypothèse: je gagne. Il n’y en a pas deux. Celle de ma défaite est une hypothèse absurde. C’est comme si je disais que le ciel va nous tomber sur la tête dans 1 minute. C’est absurde parce que le ciel ne va pas nous tomber sur la tête. » Voici une des parties fortes de l’interview télévisée accordée par Abdoulaye Wade, candidat de Fal 2012, à Cheikh Yérim Seck dans le cadre de l’émission qu’il anime sur Africa 7. Wade ouvre le bal avec une heure et demie d’entretien à bâtons rompus, et sera suivi par Macky Sall, candidat de la coalition Macky 2012 (dont l’interview sera annoncée dans yerimpost à l’instar de celle de son adversaire), dans un exercice destiné à porter à la connaissance des Sénégalais ce que chacun d’entre eux promet de faire s’il est élu le 25 mars prochain. Abdoulaye Wade, qui est le premier à répondre aux questions de Cheikh Yérim Seck, décrit les raisons pour lesquelles il estime qu’il va gagner, explique sa mise en ballottage, situe l’origine de l’abstention de presque un Sénégalais sur deux au premier tour, expose pourquoi les consignes de vote données par Moustapha Niasse, Ousmane Tanor Dieng, Idrissa Seck… en faveur de Macky Sall ne seront pas suivies par leurs bases politiques respectives… Interrogé sur son concurrent au second tour, et qu’il appelle « mon second au premier tour », le candidat de Fal 2012 a donné une réponse surprenante eu égard à son style habituel. Au fil des questions, Wade a décliné son bilan et ses projets, parlé de la Goana et du plan Reva, des infrastructures, de sa politique sur l’éducation et sur la santé, de la question de l’énergie, des mesures urgentes qu’il compte prendre s’il est réélu. Vous pourrez voir l’interview ce mercredi à 21h sur Africa 7 et sur toutes les chaînes désireuses de la diffuser. La seule exigence que pose la direction d’Africa 7, c’est que n’importe quelle chaîne qui reprend l’entretien avec Abdoulaye Wade en fasse de même pour celui avec Macky Sall, en vertu du principe d’équilibre dans le traitement des candidats.

 

Source: dakaractu

Toute reprise totale ou partielle devra faire référence à : www.rimweb.info 

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind