Inauguration du projet Guelb II: La SNIM entrevoit de nouvelles perspectives

SNIM GUELB2« C’est en se dotant d’un outil de production moderne et compétitif que la SNIM se trouve aujourd’hui dans de meilleures conditions pour affronter la crise mondiale actuelle liée à l’effondrement des prix du minerai de fer », a déclaré Mohamed Abdallahi Ould Oudaa. L’Administrateur général de la SNIM s’exprimait au cours de l’inauguration, mardi 17 novembre, àZouerate par le ministre du pétrole, des mines et de l’énergie, en présence des représentants des partenaires de la société, autorités régionales et d’élus, du projet Guelb II. Ce projet est qualifié de plus grand projet industriel de l’histoire de la Mauritanie.
Ce complexe comporte essentiellement une usine d’enrichissement de minerai de fer d’une capacité annuelle de 4 millions de tonnes de concentrés de haute teneur en fer (68,5%).

Avec cette nouvelle usine d’enrichissement et le projet d’une nouvelle mine au niveau de F’derick, la SNIM est bien partie pour franchir le seuil des 20 millions de tonnes à l’horizon 2018. Outre le circuit de traitement du minerai (concassage, concentration à sec, concentration humide, une station de chargement des wagons), le complexe Guelb II comprend également l’extension de la mine existante et un réseau d’adductions d’eau long de 55 km.

Le projet Guelb II capitalise une expérience de plus de 30 ans dans l’enrichissement du minerai de fer. Il s’inscrit dans le cadre du Programme de développement et de modernisation (PDM1) de la SNIM.

Projet historique bénéficiant des derniers développements technologiques dans le domaine de l’enrichissement du minerai de fer, Guelb II a créé 946 emplois directs (usine Guelb II et alignement de la chaîne de production).

La réalisation de cet important projet industriel va sans nul doute contribuer au renforcement du rôle moteur de la SNIM dans le développement socio-économique du pays avec comme corollaire un impact sur le taux de croissance au cours des prochaines années, prédit Ould Oudaa.

Réaliser un projet d’une telle ampleur avec un cout total de 924 millions de dollars, en si peu de temps, dans le contexte international actuel, est , se félicite l’ADG de la Snim, « une source de fierté que nous partageons avec tous nos partenaires qui ont contribué à sa réalisation et avec particulièrement les Mauritaniens qui commémorent la fête du 55 ème anniversaire de l’indépendance nationale. Il n’est pas exagéré de souligner que GUELB II demeure le plus grand projet industriel de l’histoire de notre pays. »

Ould Oudaa a rappelé que ce nouveau complexe minier vient augmenter de 30% la capacité actuelle de production marchande de la société par l’ajout de 4 millions de tonnes par an de minerais concentrés de très bonne qualité dont la teneur en fer atteint 68,5% avec un niveau de silice de 4,5%.

La SNIM a pu améliorer ses capacités opérationnelles et ouvrir de nouvelles perspectives avec une nouvelle vision et un ambitieux programme de croissance (Nouhoudh) visant une production de 40MT par an à l’horizon 2025.

Source: Le calame

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge