Inde: de nouveaux tirs entendus dans la base de Pathankot

base militaire indienneSur la base militaire indienne de Pathankot, dans l’Etat du Pendjab près de la frontière pakistanaise, la situation ne semble pas complètement maîtrisée. La police locale a rapporté de nouveaux échanges de coups de feu ce dimanche 3 janvier, au lendemain de l’attaque de samedi matin. L’armée avait pourtant annoncé le soir même avoir repris le contrôle des lieux.

Selon des informations données par la police indienne à la mi-journée ce dimanche, l’un des deux assaillants retranchés dans la base aurait été tué par les forces de sécurité. Il resterait donc un assaillant armé qui serait en mesure de riposter face aux forces de sécurités qui l’encerclent. Ce dimanche matin, le chef de la police de Pathankot admettait qu’un ou deux assaillants étaient retranchés sur le site et qu’il y avait toujours des combats dans le périmètre de la base militaire.

Selon le dernier bilan des autorités, les premiers combats qui se sont déroulés sur la base ont fait six morts dans les rangs des forces de l’ordre et cinq morts parmi les assaillants.

La base aérienne visée par le commando est située non loin de la frontière pakistanaise, et c’est un site militaire très sensible. Des avions de combat y sont en effet stationnés. L’attaque spectaculaire intervient une semaine après la visite-surprise du Premier ministre indien Narendra Modi au Pakistan. Selon les autorités indiennes, le mode opératoire est similaire à d’autres attaques imputées à des groupes armés pakistanais, et notamment au Jaish-e-Mohammed, un groupe très actif dans la région indienne du Cachemire.

Source: RFI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge