Indonésie: recours rejeté pour le condamné à mort français Atlaoui

Serge AtlaouiSerge Atlaoui, ressortissant français condamné à mort en Indonésie pour trafic de drogue, a vu ce lundi 22 juin 2015 la Cour administrative de Jakarta rejeter le recours qu’il avait déposé pour contester le refus de sa demande de grâce présidentielle. Le chef de l’Etat indonésien, élu en 2014, a fait de la lutte contre le trafic de drogue un cheval de bataille. Serge Atlaoui a toujours clamé son innocence.

Le rejet du recours administratif de Serge Atlaoui n’est pas une grande surprise. Il y a quelques mois, deux Australiens également condamnés pour trafic de drogue avaient engagé la même procédure que lui devant la Cour administrative.

Ils contestaient aussi le rejet de leur demande de grâce adressée au président indonésien Joko Widodo. La Cour avait finalement rejeté leur demande, et ils ont depuis été exécutés.

La défense de Serge Atlaoui se préparait déjà à l’échec de cette procédure. Les avocats du Français avaient déjà prévenu qu’ils envisageaient d’autres voies de recours.

En effet, il y a eu de multiples incohérences dans le procès de M. Atlaoui. Il y a notamment une loi indonésienne qui stipule que tous les condamnés à mort dans une même affaire doivent être exécutés en même temps.

Or, aujourd’hui, personne ne parle d’exécuter les autres hommes qui ont été arrêtés avec Serge Atlaoui en 2005 pour avoir organisé la production de pilules d’extasie dans un laboratoire clandestin de la banlieue de Jakarta.

Elément important dans le calendrier : le ramadan. Le procureur avait affirmé qu’il n’y aurait probablement pas d’exécution pendant cette période, qui a commencé jeudi dernier et va s’étendre jusqu’à la mi-juillet. Donc, pour l’heure, Serge Atlaoui pourrait encore rester en prison, sans qu’on puisse connaitre ni la durée de sa détention, ni son issue.

Source: RFI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge